mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Tereni’a, un site de covoiturage, vient de voir le jour

Publié le

Publié le 09/01/2019 à 16:14 - Mise à jour le 09/01/2019 à 16:14
Lecture 2 minutes

Un nouveau site de covoiturage local est disponible sur la toile depuis lundi. Terenia.io propose une liste de conducteurs qui seront prêts à partager leurs moyens de locomotion le temps de leur déplacement.
 
Un gain de temps et d’argent pour les covoituriers, qui partageront le même trajet et les frais de déplacement, et un gain pour l’environnement en réduisant les émissions polluantes que chacun aurait pu émettre individuellement.
 
>>> Lire aussi : Web Zone du 25 mars

Cette idée de site a germé il y a deux ans dans la tête de Javan Rehiti, quand il n’a pas pu se rendre à un examen à cause d’un problème de transports en commun. Une mésaventure qui l’a amené à réfléchir à un système de covoiturage sur terre comme sur mer, et dans toutes les îles de la Polynésie.
 
“Ce matin-là, j’étais prêt à payer n’importe qui pour qu’il m’emmène à l’université, confie le créateur du site. De là est née l’idée de Tereni’a. Et il ne s’agit pas seulement de faire du covoiturage, je veux permettre à tout le monde de partager son véhicule, que ce soit sa voiture, son deux-roues, son camion, son bateau, même son avion ! Si tu veux, tu peux prendre d’autres personnes qui viennent avec toi. Tu économises en partageant tes frais de déplacement.”
 
>>> Lire aussi : Une étudiante polynésienne veut trouver une alternative au “tout-voiture”

Tereni’a suit le même principe que les autres sites ou applications de covoiturage. Si vous êtes conducteur, il suffit de vous inscrire sur le site, d’indiquer votre destination, le trajet prévu, l’horaire et le nombre de personnes que vous pouvez transporter. Les passagers intéressés n’auront plus qu’à réserver une place et à procéder au paiement. Mais l’objectif de Javan ne se limite pas seulement au covoiturage.
 
“C’est d’avoir aussi la légitimité de parler de flux parce que mon objectif professionnel est de travailler à l’aménagement du pays et surtout dans les flux pour aller vers plus de mobilité pour faire déplacer les gens et les biens.”
 
Pour l’instant, seul le site est disponible. Javan espère développer une application mobile, mais pour cela, il a besoin de financements. Il a d’ailleurs lancé un appel sur son site. À bon entendeur…
 
 

Rédaction web avec Oriano Tefau et Naea Bennett

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax