mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Tenter de retrouver la vanille d’avant l’époque du nucléaire

Publié le

Publié le 01/09/2014 à 7:00 - Mise à jour le 01/09/2014 à 7:00
Lecture < 1 min.

La Polynésie française était l’un des plus grands producteurs de vanille au monde avant l’arrivé du CEP (Centre d’expérimentation du Pacifique). Cette belle époque, le ministre de l’agriculture Thomas Moutame l’a évoquée dans son intervention sur le plateau de TNTV dimanche soir. Les Polynésiens avaient abandonné leurs champs pour participer à ce qui allait devenir la nouvelle économie.
Dès le début des essais nucléaires à Morurua, la nouvelle économie a tout transformé. Du jour au lendemain, les agriculteurs, attirés par l’appât du gain, ont abandonné leurs champs pour l’argent facile du CEP.
Ce n’est qu’en 2009 que le Pays décide de relancer la filière avec le dispositif des plantations sous ombrière gérées par l’Epic vanille.
Aujourd’hui, le ministre de l’Agriculture veut réveiller les consciences… Il estime qu’on peut rattraper le temps perdu.
Il a d’ailleurs signé un partenariat avec l’université de Costa Rica. Les chercheurs en agronomie ont trouvé le moyen d’améliorer le rendement. Désormais, les agriculteurs disposent des moyens efficaces pour produire plus de vanille de haute qualité et atteindre l’objectif des 100 tonnes en 2016.

infos coronavirus