samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Téléphonie mobile : des forfaits sans engagements disponibles

Publié le

Ora, le 3e opérateur de téléphonie mobile en Polynésie, se positionne face à l’opérateur historique Vini et l’autre concurrent Vodafone. Ils proposent des forfaits sans engagement, disponibles dans quelques jours.

Publié le 31/07/2021 à 11:48 - Mise à jour le 31/07/2021 à 14:43
Lecture 2 minutes

Ora, le 3e opérateur de téléphonie mobile en Polynésie, se positionne face à l’opérateur historique Vini et l’autre concurrent Vodafone. Ils proposent des forfaits sans engagement, disponibles dans quelques jours.

C’est presque une tradition pour les opérateurs de téléphonie : trouver la nouvelle offre commerciale pour séduire les consommateurs d’appels classiques, de sms et surtout de data. L’opérateur Ora, qui propose déjà de l’internet sans ligne téléphonique, lance sa formule agressive : des forfaits sans engagement avec des volumes de data allant jusqu’à 60Go.

“Il était temps de le faire pour ne plus bloquer les clients sur des forfaits, et surtout pour permettre à ceux d’aujourd’hui qui n’avaient que des recharges avec très peu de crédits de prendre un forfait à moins de 1 000 Fcfp par mois avec 10Go, 1 heure d’appel et des SMS illimités sans engagement, c’est-à-dire qu’ils partent quand ils le veulent”, détaille Raymond Colombier, directeur commercial chez Ora.

Si le Polynésien privilégie la carte prépayée ou les abonnements, le sans engagement grignote des parts de marché. Il cible les usagers qui souhaitent avoir des offres plus à la carte.

Sur un marché de plus en plus dynamique depuis 2013, l’internet mobile a changé les modes de consommation. Du coté de l’opérateur historique Vini, on surveille et on maintient les acquis technologiques, avec une couverture réseau par exemple plus développée.

“La qualité est primordiale. Aujourd’hui, on a quand même un réseau qui est très large. Le client, il veut que ça marche où qu’il se trouve en Polynésie, et pas seulement à certains endroits de Polynésie”, indique Erika Tonnerre, directrice exécutive marketing et commerciale chez Vini.

Pas d’inquiétude non plus chez Vodafone qui propose aussi du sans engagement. Mais la venue sur le marché du petit poucet Ora imposera de revoir des formules d’entrée de gammes.

Car selon Florent Poli, directeur financier chez Vodafone, la stratégie, “c’est proposer toujours plus de contenus, ce que nous faisons déjà, avec notamment les appels à l’international au tarif d’un appel local, pour toutes nos offres. Sur un micromarché comme ça, je pense qu’il faut apporter régulièrement de l’innovation et il faut avoir une relation client qui soit irréprochable”.

Petit nouveau dans le monde de la téléphonie mobile, Ora est contraint pour l’heure à une couverture réseau limitée à Tahiti et Moorea, et ses offres ne sont pas compatibles avec tous les smartphones.

Rédigé par

infos coronavirus