dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Tekua Hapairai-Ellacott et ses CV hors du commun

Publié le

Etudiante en école de commerce à Toulouse, Tekua Hapairai-Ellacott a fait un petit buzz sur les réseaux sociaux avec son CV en boîte de cookies. Elle travaille sur d’autres CV hors du commun à proposer aux étudiants et demandeurs d’emploi qui souhaitent se démarquer.

Publié le 09/02/2020 à 8:00 - Mise à jour le 09/02/2020 à 10:11
Lecture 3 minutes

Etudiante en école de commerce à Toulouse, Tekua Hapairai-Ellacott a fait un petit buzz sur les réseaux sociaux avec son CV en boîte de cookies. Elle travaille sur d’autres CV hors du commun à proposer aux étudiants et demandeurs d’emploi qui souhaitent se démarquer.

Un curriculum vitae sur une boîte de cookies. C’est une idée qui a plu à beaucoup d’internautes, et surtout aux employeurs potentiels qui l’ont reçue ! Un objet original signé Tekua Hapairai-Ellacott, une jeune femme de 21 ans qui a grandi entre la Presqu’île et Bora Bora, et qui poursuit depuis octobre dernier un master de commerce et entrepreneuriat à l’école de commerce MBway Toulouse.

L’idée a germé lors d’un atelier-débat à l’école de communication et publicité ISCOM Toulouse. « Je commençais ma recherche de stage et souhaitais mettre toutes les chances de mon côté, raconte-t-elle. Une de mes premières questions à l’animateur de l’atelier était : « Qu’est-ce qui fera que vous porterez plus d’attention à un CV plutôt qu’à un autre en tant que recruteur en communication/marketing ? ». Il nous a d’abord conseillé d’éviter les demandes et envois de CV par mail, pour que celui-ci ne se noie pas dans les nombreux mails reçus chaque jour. Il nous a ensuite parlé d’un CV très original qu’il avait reçu. Il s’agissait d’un CV en balle de tennis, déposé en main propre à l’animateur de l’atelier. L’originalité et la créativité de ce CV ont tout de suite interpellé cette agence de communication spécialisée dans le sport. »

« L’essentiel de cet atelier portait sur l’importance de se démarquer dans le but d’attirer l’attention des employeurs qui reçoivent une quantité infinie de CV dans l’année, poursuit Tekua. De ce fait, montrer un peu de créativité, notamment par le biais d’un format atypique, peut apporter à notre CV le petit coup de pouce qui lui permettra d’atteindre le haut de la pile. Et par conséquent, nous donner plus de chances de nous faire recruter ! »

Son CV en boîte de cookies.

Ni une, ni deux, Tekua se met en quête des CV originaux déjà réalisés pour s’en inspirer. « Les plus originaux semblaient onéreux à confectionner, comme le CV en bouteille de vin ou encore de bière, explique-t-elle. De plus, en tant que grande gourmande, je souhaitais plutôt réaliser un CV où je pouvais y glisser des petites douceurs. Après quelques recherches, les cookies me semblaient être le meilleur choix : facile à réaliser, emballer et conserver ! »

La jeune femme se met alors aux fourneaux, tant pour préparer les cookies « 100% fait maison », insiste-t-elle, que le packaging. Après avoir glissé deux cookies dans chaque boîte, son CV original était prêt. « Dans la même journée, j’ai déposé plusieurs boîtes dans les entreprises, chacune accompagnée de mon CV papier sur lequel on pouvait trouver plus de détails, notamment mes expériences », précise-t-elle.

« Pour l’instant, je peux vous dire que j’ai reçu plusieurs réponses positives !, se réjouit Tekua. J’ai également reçu quelques réponses négatives. Cependant, même lorsque la réponse était négative, les employeurs ont pris le temps de m’appeler pour me féliciter et m’encourager dans ma recherche, même si malheureusement, ils ne recrutaient pas pour cette période. Grâce à ma publication sur LinkedIn, j’ai aussi obtenu quelques propositions qui pourraient m’intéresser pour mon stage en alternance de fin d’études qui débutera en septembre. »

Avec tous ces retours positifs, celle qui est déjà titulaire d’un bachelor en marketing et communication pense proposer ses services et CV originaux « aux étudiants et demandeurs d’emploi qui souhaitent se démarquer auprès des recruteurs et ainsi mettre toutes les chances de leur côté ».

Pour cela, elle a créé un compte Instagram, @pepitetoncv, « sur lequel les personnes intéressées par un CV comme le mien pourront me passer commande. J’espère pouvoir proposer 3 ou 4 modèles de CV originaux avant la fin du mois de mars. »

Tekua ne sait pas encore exactement ce qu’elle souhaiterait faire à l’issue de ses études. « J’essaye de varier mes expériences professionnelles afin de découvrir quel secteur me plaît réellement, confie-t-elle. Un de mes rêves serait de monter ma propre entreprise à Tahiti ou à Bora Bora lorsque je serai de retour au fenua ! » Et c’est tout le bien qu’on lui souhaite.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée...

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV