mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

Te maru ata : les riverains s’opposent à un projet de résidence

Publié le

C’est une bataille juridique qui dure depuis plus de 20 ans entre les résidents de Te maru ata et l’homme d’affaire Bill Ravel à Punaauia. Sur les hauteurs du lotissement, un projet de construction de 70 villas inquiète les riverains. Le bureau syndical, propriétaire de la route d’accès, se defend car aucune autorisation n’a été accordée pour ce projet immobilier

Publié le 09/12/2019 à 15:27 - Mise à jour le 11/12/2019 à 9:09
Lecture 2 minutes

C’est une bataille juridique qui dure depuis plus de 20 ans entre les résidents de Te maru ata et l’homme d’affaire Bill Ravel à Punaauia. Sur les hauteurs du lotissement, un projet de construction de 70 villas inquiète les riverains. Le bureau syndical, propriétaire de la route d’accès, se defend car aucune autorisation n’a été accordée pour ce projet immobilier

L’homme d’affaire et lotisseur historique de Te maru ata Bill Ravel prévoit de construire 70 lots. Un projet immobilier appelé Te manu reva qui suscite les inquiétudes des riverains. Ils s’y opposent. La route d’accès est la propriété du lotissement et aucun camion de chantier n’a eu l’autorisation pour l’emprunter.

« Le lotissement de Te Maru ata est propriétaire de sa route mais également de l’ensemble de ses réseaux d’eau. Hors le projet prévoit que le nouveau lotissement se connecte à notre réseau d’eau et cela sans aucune autorisation », explique Karim Houssen, président du bureau syndical du lotissement.

Pour bloquer l’accès aux camions de chantier qui ont circulé sans autorisation , le bureau syndical s’est doté d’un portique d’accès.

Malgré des rencontres pour expliquer les nuisances qu’un tel chantier peut créer, aucune médiation ne semble envisageable entre les deux parties.

Contacté , Bill Ravel n’a pas souhaité répondre à une interview. Selon lui, le projet est en stand by, car l’homme d’affaires a un autre projet plus grand, la création d’ une compagnie aérienne. Pourtant une étude d’impact a été lancée : « On a découvert comme tout le monde l’enquête publique par affichage il y a de cela quelques mois, (…) donc au final monsieur Ravel fait ce qu’il a envie de faire. »

>Lire aussi : Le Pays devra délivrer sa licence à la compagnie Islands airline

Selon les premières conclusions de l’avis intermédiaire de cette étude que nous nous sommes procurés, le projet manque de clarté .

« Les conditions de mise en œuvre du réseau d’adduction en eau potable ne sont pas décrites, et notamment la capacité du réseau existant à alimenter les 70 lots supplémentaires »

« Des ouvrages et terrassements ont été réalisés préalablement à la présente opération, leur devenir et leur gestion future sont à préciser« 

Autre conclusion : « sursoir à toute décision d’autorisation administrative , la mise en œuvre d’une piste de chantier  »

Les habitants de Te maru ata annoncent continuer la bataille. Dans leur actions, ils souhaitent aussi préserver un écosystème. Le lotissement donne sur une falaise de la vallée de Maruapo, là où nichent des monarques de Tahiti…

infos coronavirus