mercredi 21 août 2019
A VOIR

|

Te Fare Tauhiti Nui : un statut inadapté selon la CTC

Publié le

Publié le 23/07/2018 à 7:43 - Mise à jour le 23/07/2018 à 7:43
Lecture 2 minutes

Te Fare Tauhiti Nui a subi une importante mutation en 2013. C’est ce que souligne le rapport de la chambre territoriale des comptes (CTC) dans son dernier rapport sur l’établissement public administratif, où elle étudie sa gestion de 2012 à 2017.
 
A la suite à la dissolution de l’Epic Heiva Nui en 2013, la maison de la culture a vu sa part d’activités marchandes augmenter fortement. TFTN présente les caractéristiques d’un établissement d’ordre commercial.
 
Avec son statut, il se doit d’appliquer les dispositions du statut de la fonction publique du Territoire. Pour la CTC, celles-ci ne sont pas compatibles avec les exigences du spectacle vivant “qui requiert des besoins en compétences peu représentés dans l’administration et une grande flexibilité des horaires de travail.”
 
> 14 000 heures supplémentaires par an
 

Pour faire face aux nombreuses demandes, satisfaire sa clientèle et les exigences de sa tutelle, la Maison de la culture s’affranchit des “dispositions légales relatives au temps de travail.” Depuis 2012, selon le rapport, les agents de l’établissement effectuent en moyenne 14 000 heures supplémentaires par an.
 
La CTC indique qu’une réflexion sur le statut de l’établissement de TFTN a déjà été menée en 2011. Deux ans plus tard, le maintien de TFTN dans un statut d’EPA est voté pour “contenir les dépenses et éviter les dérives financières qui avaient caractérisé l’Epic Heiva Nui, et, à la marge, en raison de l’interdiction de verser des subventions à un établissement public industriel et commercial.” Pour les magistrats de la chambre, le statut de TFTN reste “inadapté à ses missions.”

>>> Lire aussi : des détournements de fonds révélés par la CTC
 
La chambre territoriale des comptes recommande de reconsidérer la composition du conseil d’administration en vue de garantir à la fois l’autonomie de gestion de l’établissement public et la réalité de l’exercice de la tutelle de la part du gouvernement et de moderniser les outils de gestion et formaliser l’ensemble des procédures de travail des différents départements.

Amélie David

Le rapport complet

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 4