mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Tatutu où une manne pour Teva I Uta

Publié le

Publié le 06/03/2017 à 16:22 - Mise à jour le 06/03/2017 à 16:22
Lecture 2 minutes

« Nous avons tout fait pour que ce centre pénitentiaire soit intégré dans la vie sociale de la commune » précise Tearii Alpha, premier magistrat de Teva I Uta. Première étape dans le processus d’intégration: trouver un nom au bâtiment. « Comme le lieu dit où se trouve le centre s’appelle Tatutu, nous avons proposé ce nom à l’Etat, qu’il a accepté. »

Deuxième étape: les échanges entre la commune et la direction de la prison pour préparer les prochaines conventions. « Le circuit court de commercialisation, avec  la coopérative agricole et la production de produits du terroir de Mataiea et Papeari pour l’intendance de la prison et puis, les projets d’intégration de la population carcérale dans les projets de la commune. »

En effet, Tearii Alpha compte mettre à contribution quelques détenus, comme cela se pratique couramment à Faa’a avec des détenus de Nuutania, afin que ceux-ci puissent œuvrer pour l’intérêt général de la commune, à savoir, « le nettoyage de la commune, à travers ses services environnementaux et, la réalisation de projets concernant des sentiers de randonnées, des gîtes, et l’entretien et le nettoyage des vallées. tout cela est en discussion »

Autre manne, mais pécuniaire : les redevances. « La redevance en eau et en déchets représente une manne importante pour la commune. Aujourd’hui le centre pénitentiaire représente à lui tout seul 1/6eme du budget de l’eau, ce qui est important pour nous ».

Pour l’heure, à Tatutu, on met la dernière touche à quelques aménagements, comme la réalisation de fresques décoratives qui viendront égayer le quotidien des détenus et aussi la conception du logo de la prison, auquel il ne manque que la validation de l’Etat pour que celui-ci devienne l’emblème d’une prison polynésienne et moderne, loin de l’image que renvoie Nuutania.

 

Rédaction Web avec Laure Philiber et Brandy Tevero

infos coronavirus