mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Taina Fabre : « Il y a peu d’opportunités cinématographiques à Tahiti »

Publié le

Publié le 21/04/2015 à 7:23 - Mise à jour le 21/04/2015 à 7:23
Lecture 2 minutes

Comment t’es-tu lancée dans l’aventure du film Au large d’une vie ?
 « J’ai toujours rêver de faire de la comédie, devenir actrice est un de mes rêves, mais il y a peu d’opportunités cinématographiques à Tahiti…  En ce qui concerne Au large d’une vie, Christine et Claire m’ont contactée pour que je passe le casting, et j’ai tout de suite accepté. Elles m’ont dit que c’est en me voyant dans deux épisodes des Hiro’s qu’elles ont remarqué « mes talents d’actrice » (rire). Je les remercie d’avoir pensé à moi. »
 
Il s’agissait de ton premier rôle pour le cinéma… ?
« Oui, mon premier et j’espère pas le dernier… il faut continuer à rêver.
Je me suis essayée au théâtre avant de travailler à TNTV il y a environ une dizaine d’années. J’ai joué dans l’école des femmes de Molière avec Denis Llorca mise en scène par Patricia Mollié. C’était une expérience géniale et j’aurais vraiment aimé continuer, mais avec mon travail c’était un peu compliqué.
J’ai également eu un petit rôle dans Abba Folies une comédie musicale mise en scène par Gérald Mingo. »

Que t’as apportée cette expérience ?
« Cette expérience m’a donné l’envie de continuer dans la comédie. J’ai également fait de belles rencontres, je parle notamment de Raphaëlle Agogué, une comédienne talentueuse  et de Annick Dufrène la directrice de casting que j’ai beaucoup apprécié.
 
J’ai aussi pu rejouer avec Rai Nui et retrouver Herenui avec qui j’étais à l’école. Et puis revoir de nombreuses personnes que je n’avais pas vu depuis longtemps.
J’ai découvert comment se déroulait un tournage. Une scène dure des heures, pour les différents plans. On prend le temps de bien faire les choses.
C’était vraiment très enrichissant. Je pourrais passer des heures à parler du tournage. J’ai adoré.
Je n’avais qu’un petit rôle mais j’ai pu voir comment ça se passait en général. »
 
 
Au large d’une vie sera diffusé à Cannes pour le Short film corner. Comment as-tu réagi à cette
annonce ?

« J’ai trouvé ça génial pour la Polynésie. J’étais fière d’avoir participé à ce projet. »
 
Aimerais tu participer à d’autres court-métrages polynésiens ?
« Oui bien sûr, si l’occasion se présente à nouveau ce sera avec plaisir. »
 

Propos recueillis par Manon Kemounbaye

 
 

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV