vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Taho’e Dayz ou une journée pour se motiver

Publié le

Publié le 17/11/2017 à 13:44 - Mise à jour le 17/11/2017 à 13:44
Lecture 2 minutes

Kaiva Flosse est président de Taho’e Vaiete qui est une nouvelle association dont l’objectif tient en deux mots: Cohésion et responsabilisation. « Aujourd’hui, nous sommes sur un évènement de cohésion pour se motiver, bouger pour la santé, pour le bien-être. C’est le premier objectif de cette journée ».
 
Mais cette toute nouvelle association ne se borne pas à peaufiner des manifestations sportives. Pour preuve, une autre journée est prévue au calendrier de Taho’e Vaiete: « Au mois de décembre un autre évènement se tiendra autour de la formation professionnelle. Il y aura des ateliers pour accompagner les jeunes dans leur démarche professionnelle, un peu à l’image des carrefours des métiers », explique Kaiva Flosse.
 
Quant à savoir si à quelque temps des territoriales, cet événement ne serait pas un tout petit peu connoté politique, tant par le nom de l’association « Taho’e Vaiete » qui sonne un peu « Tahoeraa » que par la présence de personnes affiliés au parti orange, dont des élus de l’assemblée, Kaiva Flosse s’en défend. « C’est apolitique. Dans le milieu sportif, « Taho’e », c’est l’union dans l’action. C’est un terme que l’on entend partout chez les Polynésiens. Quant à Vaiete, c’est le premier nom de la ville de Papeete. »
 
Pour autant, il ne nie pas un intérêt particulier pour la politique. « Depuis très longtemps, je sens que c’est une mission que je dois accomplir. Pour l’heure je le fais à mon échelle, au niveau de ma famille, de mon quartier, j’essaie de comprendre les gens et d’aller dans une démarche d’écoute. Mais, chaque chose en son temps. » Comme dirait l’autre, les chiens ne font pas des chats.
 
 

Rédaction web avec Laure Philiber et Mata Ihorai

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu