Tahiti Pride Week : une semaine pour la communauté LGBT polynésienne

Publié le

La première Tahiti Pride Week a débuté. Elle se déroulera jusqu’à dimanche. Objectif : célébrer la liberté de vivre et d'aimer. Un événement organisé tout au long de la semaine par l'association Cousins Cousines. Au programme : pas de défilé, mais plusieurs manifestations afin d'ouvrir le débat sur la situation de la communauté LGBT en Polynésie.

Publié le 14/02/2023 à 10:58 - Mise à jour le 14/02/2023 à 13:24

La première Tahiti Pride Week a débuté. Elle se déroulera jusqu’à dimanche. Objectif : célébrer la liberté de vivre et d'aimer. Un événement organisé tout au long de la semaine par l'association Cousins Cousines. Au programme : pas de défilé, mais plusieurs manifestations afin d'ouvrir le débat sur la situation de la communauté LGBT en Polynésie.

50 ans après le lancement du premier rassemblement de masse contre l’homophobie à New York, la Polynésie lance officiellement sa première édition : la Tahiti Pride Week. Un évènement devenu indispensable pour informer mais aussi et surtout lutter contre les discriminations, comme l’explique le président de l’association Cousins Cousines, Karel Luciani : « On a besoin de visibilité, de célébrer les différences. Et cette célébration va apporter on le souhaite, un nouveau regard sur la communauté LGBT. »

Ainsi cet événement, que l’on peut traduire par « semaine de la fierté », donnera l’opportunité à un large public de se questionner sur cette communauté, par le biais d’expositions, de soirées mais aussi grâce au cinéma : « Le 7e art est un vecteur fantastique pour faire passer des messages et le mercredi après-midi sera réservé aux ados. ce sera des stands d’information dans le parc Bougainville où on va parler de discrimination, d’homophobie, aux jeunes. »

La Tahiti Pride Week n’aurait pu voir le jour sans le dévouement des membres de l’association Cousins Cousines. Ne recevant aucune forme de soutien de la part des autorités du Pays, les membres de l’association qui accompagnent des centaines de familles ou personnes isolées chaque année, espèrent que les futurs candidats aux Territoriales puissent ouvrir le débat : « On a la chance d’avoir le gouvernement français, l’Etat français qui nous aide avec des subventions. On y a accès depuis trois ans mais c’est beaucoup plus difficile d’avoir un soutien au niveau local. On s’est rapproché des candidats aux dernières élections législatives et on a eu quelques retours qui étaient très positifs« .

Rappelons que les personnes LGBT auraient 2 à 5 fois plus de risques de se suicider qu’une personne hétérosexuelle.  

Retrouvez l’ensemble du programme de cette première Tahiti Pride Week sur la page facebook de l’association Cousins Cousines Tahiti.

Dernières news

Activer le son Couper le son