fbpx
mardi 22 octobre 2019
A VOIR

|

Tahiti Fashion Week 2019 : un tremplin pour les créateurs

Publié le

La Tahiti Fashion Week 2019, c’est un pas en avant vers une carrière à construire pour les jeunes en formation ou tout juste diplômés. Pendant trois jours, les stylistes et créateurs locaux présentent leurs collections sous le feu des projecteurs.

Publié le 12/06/2019 à 13:54 - Mise à jour le 28/06/2019 à 0:21
Lecture 2 minutes

La Tahiti Fashion Week 2019, c’est un pas en avant vers une carrière à construire pour les jeunes en formation ou tout juste diplômés. Pendant trois jours, les stylistes et créateurs locaux présentent leurs collections sous le feu des projecteurs.

Au lycée professionnel de Faa’a, Rachel Tehavaru n’a pas encore terminé son cursus, mais elle fait déjà le grand plongeon dans la Tahiti Fashion Week. Cette première participation incarne un véritable challenge pour elle, d’autant qu’avec les six autres élèves de sa filière, elle joue la carte du recyclage. Les robes sont en effet confectionnées à partir de chute de rideaux. “Je voulais créer moi-même une robe que j’aurai aimé porté qu’une seule fois. Cela a été très difficile parce que la matière était un peu usée et du coup le tissu s’effilochait un peu” nous dit-elle.

Warren Faatupua se lance aussi pour la première fois. Avec un BTS métiers de la mode en main, le jeune créateur, de retour de métropole, a confectionné 14 tenues en un mois. Ses combinaisons ont principalement été dessinées et pensées d’un coup de crayon.

Pour le choix des tissus et des couleurs, Warren s’inspire des cinq éléments : eau, terre, feu, air. Avec ses tenues tout en longueur, il espère attirer les regards sur sa collection et rencontrer des couturiers plus expérimentés. “Il y a plein de possibilités. C’est bien de connaître aussi d’autres personnes qui aiment la mode” explique le jeune homme.

Et si piquer et coudre des matières usées est déjà un challenge pour les jeunes filles du lycée professionnel de Faa’a, sortir de leur classe et côtoyer les professionnels de la mode en est un autre. Pour Lysiane Abecassis, professeure des métiers de la mode, l’événement permet aussi de tourner les projecteurs vers la formation métiers de la mode du lycée : “C’est un très gros travail personnel parce qu’elles nous disent ‘on va nous voir, nos créations…’. Elles ont un manque de confiance en elle. Et ce projet me permet de leur dire : ‘voilà, vous êtes capables et vous êtes méritantes”.

Pour sublimer les tenues cousues à partir de tissus de récupération, les lycéennes ont frappé à la porte de bijoutiers bien connus de Tahiti. Et sans hésiter, ils leurs ont fourni des colliers et autres nacres sculptées, car les bijoux brillent aussi à la Tahiti Fashion Week. Rania Akoury est une créatrice qui va d’ailleurs présenter sa collection intitulée ‘Paris’. Elle s’est inspirée des grands noms de la mode pour dessiner ses colliers, pendentifs  et bagues.

Pendant trois jours, le monde de la mode polynésienne sera donc en ébullition. En coulisses et sur les podiums, les créateurs vont se rencontrer, partager leur savoir-faire et échanger sur les tendances actuelles et à venir.

Retrouvez les soirées de la Tahiti Fashion Week en direct web sur Facebook et TNTV.pf.

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X