lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Taharu’u: Les travaux reprendront l’année prochaine

Publié le

Publié le 22/11/2016 à 13:57 - Mise à jour le 22/11/2016 à 13:57
Lecture < 1 min.

Le  rapporteur public, lors du jugement qui s’est tenu mardi, ne s’était pas prononcé sur le bien fondé des extractions, mais avait réclamé l’annulation des deux arrêtés d’extraction, pour vice de procédure.  Le conseil des ministres n’ayant pas été consulté avant que les deux arrêtés ne soient pris comme l’exige la procédure. Pour Albert Solia : « Le jugement porte sur la procédure et non sur le fond ».

 « Il y a une partie de la procédure qui n’a pas été respectée , c’est le passage devant le conseil des ministres. Tout le reste, poursuit le ministre de l’Equipement, y compris les expertises qui allait à l’encontre des extractions ont été déboutées. »

Albert Solia, compte régulariser la situation, car pour lui, « le jugement ne remet pas en cause ce qui a été fait ». Les travaux reprendront donc  l’année prochaine, « le temps de régler quelques problèmes fonciers. » précise le ministre.

 

Rédaction Web avec Manava Tepa

infos coronavirus