dimanche 20 juin 2021
A VOIR

|

Swac : coulage de la dernière section de canalisations au large du Taaone

Publié le

Le troisième et dernier tronçon du SWAC de l'hôpital a été immergé. Une opération délicate car il ne faut aucune torsion sur cette conduite, qui ira puiser de l'eau à 5 degrés à 900 mètres de profondeur pour climatiser le CHPF.

Publié le 09/06/2021 à 10:02 - Mise à jour le 09/06/2021 à 10:11
Lecture < 1 min.

Le troisième et dernier tronçon du SWAC de l'hôpital a été immergé. Une opération délicate car il ne faut aucune torsion sur cette conduite, qui ira puiser de l'eau à 5 degrés à 900 mètres de profondeur pour climatiser le CHPF.

Le Swac va permettre d’économiser à terme 10 à 12 gigawatt/heure par an, ce qui représentera environ 2% de l’électricité consommée à Tahiti chaque année, l’équivalent de la consommation de 4000 foyers.

Les 3,6 milliards investis dans le plus gros Swac maritime du monde devraient être amortis en une dizaine d’années.

Les travaux de réalisation du système de production de frigories à partir d’un puisage océanique en eau profonde (Swac), pour la climatisation du centre hospitalier de Polynésie française (CHPF), ont débuté en octobre 2019.

L’entreprise Geocean a débuté les opérations d’assemblage des canalisations maritimes du Swac sur le site de Papeari en janvier dernier.

Les canalisations ont ensuite été stockées en flottaison au fur et à mesure de leur réalisation dans la baie de Phaëton, avant d’être ultérieurement remorquées, par voie maritime, jusqu’au site de Taaone.

En mai dernier, Geocean a procédé au remorquage des trois premières sections de canalisations de Papeari vers le site de Taaone puis à leur immersion sur le site de Taaone : une première section a ainsi été coulée le 16 mai, la section rejet le 22 mai, et la section la plus proche du rivage, le 26 mai. Le coulage de la dernière section, la plus longue, a donc eu lieu ce mardi.

Pour rappel, la mise en service de l’ouvrage est prévue vers la fin de l’année. Le SWAC permettra ainsi de diminuer d’environ 2% la consommation électrique de toute l’île de Tahiti.

Article précédentCiné Nui du 8 juin : Cruella
Article suivantTahiti Xtrem Arts

infos coronavirus