jeudi 19 septembre 2019
A VOIR

|

Succès pour la vente aux enchères publique de Faa’a

Publié le

Publié le 22/10/2018 à 14:31 - Mise à jour le 22/10/2018 à 14:31
Lecture 2 minutes

La gendarmerie de Faa’a a rarement accueilli autant de monde pour une vente aux enchères. Tous sont à la recherche de la meilleure affaire. “On vend en l’état, et sans garantie aucune” précise Françoise Champigny, commissaire aux ventes à Tahiti. Parmi la trentaine d’objets saisis par la justice : une playstation, un va’a, une planche de surf ou encore des jerricans d’essence, tout ira au plus offrant : “Je suis plus venu par curiosité, et si le budget me le permet, j’achèterai. Je trouve les lots très intéressants financièrement” admet Wilfred, qui en est à sa deuxième vente aux enchères. Teva, lui, en est à sa quatrième vente aux enchères : “C’est avantageux et moins coûteux pour nous”. Mais les acheteurs étant venus en nombre, les prix ont rapidement grimpé.

Ce qui a intéressé particulièrement les acheteurs : cinq véhicules, trois motos et un bateau à moteur hors-bord. Une BMW X5 a été vendue 490 000 francs pour un montant de départ à 200 000 francs. Une bonne affaire selon l’acheteur : “À ce prix-là, j’ai une petite marge pour la réparer. Sur le marché, ces voitures sont aux alentours de 800 000/900 000 francs” déclare Manarii.

Et comme c’est une saisie judiciaire d’une seule affaire, impossible de connaître le passé de ces objets. “La vente est particulière car elle est faite avant le jugement. (…) Il y a de plus en plus de ventes de ce type : en 2017 il n’y en avait pas et là c’est déjà notre quatrième. (…) On ne s’attendait pas à ce qu’il y ait autant de monde” ajoute la commissaire aux ventes.
Les acheteurs ont pu retirer leurs achats le jour-même. Les sommes recueillies iront directement dans les caisses de l’État.

D’autres ventes judiciaires devraient avoir lieu à Raiatea et à Nuku Hiva. À Papeete, il faudra attendre l’année prochaine.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel et Esther Parau-Cordette

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV