mercredi 18 mai 2022
A VOIR

|

Sport, réseaux sociaux… Les NFT s’immiscent dans le quotidien

Publié le

Blockchain, NFT… des notions que l’on entend de plus en plus souvent et qui entrent peu à peu dans notre quotidien. Alors que Instagram a annoncé l’arrivée des NFT sur sa plateforme, comment ces actifs numériques entrent-ils peu à peu dans notre quotidien ? Eléments de réponse.

Publié le 14/05/2022 à 19:00 - Mise à jour le 15/05/2022 à 10:49
Lecture 2 minutes

Blockchain, NFT… des notions que l’on entend de plus en plus souvent et qui entrent peu à peu dans notre quotidien. Alors que Instagram a annoncé l’arrivée des NFT sur sa plateforme, comment ces actifs numériques entrent-ils peu à peu dans notre quotidien ? Eléments de réponse.

Les géants du net poursuivent leur entrée dans le Web 3, l’Internet de demain. L’annonce a été faite cette semaine : Instagram va introduire les NFT (non fungible token, jeton non fongible en français).

Les NFT, on vous en parlait déjà il y a quelques semaines dans la Tech Zone, ce sont des actifs numériques qui fonctionnent sur une blockchain (chaine de blocs) comme la cryptomonnaie. Ils possèdent des caractéristiques uniques et permettent par exemple d’authentifier une œuvre. Pour l’instant, seuls quelques créateurs et collectionneurs pourront partager ces NFT sur instagram.

Le monde se digitalise et les actifs liés à la cryptomonnaie entrent de plus en plus dans notre quotidien. Le prochain événement Polynesian Islands Crypto Summit abordera aussi le thème des NFT. “Le NFT permet de fixer la possession, la détention, et de cristalliser la valeur d’un item unique. Ça peut être de l’art, ça peut être un certificat d’authenticité, celui de ta voiture, de ta maison, celui d’une création de l’esprit si tu as créé un livre, tu as créé une œuvre numérique, eh bien le NFT est pour la première fois un outil qui permet d’attester de manière absolument incontestable que c’est bien toi qui a créé cette œuvre“, détaille Hellmouth Banner, organisateur du PICS.

Des NFT et du sport…

Exemple de la démocratisation des NFT, le phénomène Move2Earn : comprenez, bouger pour gagner des jetons de cryptomonnaie, des tokens. Une manière de passer du digital au réel et d’encourager la pratique d’une activité physique.

Une application en particulier est en plein essor : StepN. Sortie en janvier, elle connait un réel engouement. En Polynésie, une petite communauté de marcheurs s’est formée…

Il y a quelques semaines seulement, Erwan Covic et ses amis créent un groupe Facebook pour partager des informations concernant l’application. En quelques jours, plus d’une centaine de personnes montrent leur intérêt… “Je me suis dit “enfin une application de la crypto qui s’applique au monde réel, se souvient Erwan qui baignait déjà dans l’univers de la blockchain avant de s’intéresser à l’application. On a découvert qu’il y avait pas mal de gens à Tahiti qui utilisent StepN, donc on a commencé à donner des stratégies, des conseils pour améliorer sa chaussures, ce qu’il faut faire etc. Il y a beaucoup de choses à apprendre avant de se lancer, prévient le jeune homme. Mais une fois qu’on a les bases, il ne reste plus qu’à courir. On espère pouvoir se rassembler pour faire des événements ensemble et aller courir.”

Si le principe est séduisant, comme dans tout projet lié aux cryptomonnaies et donc à l’argent, la vigilance reste de mise. L’application StepN est encore en phase beta et donc encore en test.

Actuellement pour débuter dans le jeu, votre première paire de baskets vous coûtera environ 13 SOL (Solana) soit 680 dollars (78 000 Fcfp) aux taux actuels.

Il est rappelé de n’investir que ce que vous pouvez vous permettre de perdre.

Le cas de l’application StepN sera abordé lors du sommet PICS du 5 au 7 juin prochain.

Article précédentPrévisions météo du 15 mai
Article suivantWaaaaves du 14 mai

infos coronavirus