lundi 17 janvier 2022
A VOIR

|

Spectre du variant Omicron : affluence au vaccinodrome

Publié le

Si elles étaient 500 vendredi, samedi, plus de 1 000 personnes se sont présentées au vaccinodrome de la Présidence. Depuis sa réouverture, le centre de vaccination ne désemplit pas. Selon la plateforme Covid, la prise de conscience de l'épidémie se renforce avec la menace de l'arrivée du variant Omicron sur le sol polynésien.

Publié le 19/12/2021 à 9:48 - Mise à jour le 19/12/2021 à 10:32
Lecture 2 minutes

Si elles étaient 500 vendredi, samedi, plus de 1 000 personnes se sont présentées au vaccinodrome de la Présidence. Depuis sa réouverture, le centre de vaccination ne désemplit pas. Selon la plateforme Covid, la prise de conscience de l'épidémie se renforce avec la menace de l'arrivée du variant Omicron sur le sol polynésien.


C’est pour éviter les formes graves du Covid qu’ils sont là ce matin : ils veulent se protéger du variant Delta et craignent également, désormais, le variant Omicron. Des cas suspects ont été détectés au fenua. Mais il faudra attendre quelques jours pour connaître si la vingtaine d’échantillons envoyés à l’institut Pasteur en France contiennent le variant Omicron ou pas.

Depuis, le vaccinodrome de la présidence ne désemplit pas. Des personnes viennent se mettre à jour de leur vaccin et repartent avec leur QR code si toutes les conditions sont remplies. D’autres se déplacent pour le demander. “Il y a une réelle prise de conscience de venir se faire vacciner pour se protéger. Il y a aussi pas mal de personnes qui viennent pour leur 3ème dose. On est sur la bonne voie” indique Daniel Ponia, responsable de la vaccination.

Près de 70% de la population polynésienne est aujourd’hui vaccinée. Un nombre encore insuffisant selon la plate-forme Covid pour contrer le nouveau variant jugé hautement transmissible par l’OMS. Les autorités sanitaires locales se préparent à la mise en place du pass vaccinal et à la vaccination des enfants de 5-11 ans : 6 000 doses pédiatriques viennent d’arriver au fenua. Elles n’attendent plus que les recommandations des hautes autorités sanitaires. “Aucune décision n’a encore été prise au niveau du Pays pour vacciner les enfants. Mais les doses étant déjà arrivées, nous sommes prêts pour ceux qui souhaiteraient faire vacciner leurs enfants” précise Manutea Gay, responsable de la plateforme Covid-19.

Au total 1 420 vaccinations -dont 1 130 à la Présidence-, toutes doses confondues, ont été effectuées samedi sur les trois sites ouverts (Papara, Faa’a et à la Présidence).

Pour rappel, le vaccinodrome de la présidence ouvre encore ses portes ce dimanche de 8 heures à midi. Il sera fermé les week-ends de fêtes. 

infos coronavirus