dimanche 17 octobre 2021
A VOIR

|

Social : l’accueil des familles n’a jamais cessé

Publié le

Les administrations du Pays ont repris officiellement le travail jeudi après plus d’un mois de confinement. Mais par nécessité, certains services ont dû continuer de travailler durant le confinement. C’est le cas des antennes de la Direction des Solidarité, de la Famille et de l’Egalité, comme celle qui se trouve à Papeete.

Publié le 01/05/2020 à 11:53 - Mise à jour le 01/05/2020 à 11:54
Lecture < 1 min.

Les administrations du Pays ont repris officiellement le travail jeudi après plus d’un mois de confinement. Mais par nécessité, certains services ont dû continuer de travailler durant le confinement. C’est le cas des antennes de la Direction des Solidarité, de la Famille et de l’Egalité, comme celle qui se trouve à Papeete.

A la circonscription sociale de Papeete, l’accueil des familles ne s’est jamais arrêté. La tâche principale de ces agents, la délivrance de bon d’aide alimentaire aux personnes en situation précaire.

“Je suis venu récupérer mon bon d’aide d’alimentaire, explique un jeune homme. J’ai fait une demande la semaine dernière et on m’a appelé hier pour venir récupérer aujourd’hui. En trois jours j’ai reçu mon bon.”

Depuis jeudi, 60% des agents ont repris le travail. Ils sont 19 alors que durant le confinement, ils n’étaient que trois à faire tourner ce service. Les travailleurs sociaux ont imaginé un circuit pour éviter tout contact avec les familles qui n’ont cessé de se rendre à la circonscription pour demander de l’aide.

“Beaucoup viennent avec des masques déjà, mais on va leur demander de venir avec des masques et de porter des gants, explique Christine Marcantoni, éducatrice spécialisée à la protection de l’enfance qui s’occupe de l’accueil du public en cette situation exceptionnelle. Après on a la chance aussi d’avoir notre vigile qui est arrivé parmi nous le 25 mars, donc lui fait respecter les mesures barrières et veille au sens d’entrée et de sortie des personnes.”

L’instruction des dossiers peut prendre 3 jours s’il y a urgence, sinon le délai d’attente peut aller jusqu’à 1 mois. Dès 7h30 et jusqu’à midi, jusqu’à 150 personnes viennent chaque jour déposer une demande.

Depuis le début de la crise sanitaire, il y a une hausse des demandes d’aide à l’achat de produits alimentaire, d’hygiène et vestimentaire, sans compter l’aide au loyer. Mais les travailleurs sociaux doivent aussi continuer leur travail sur la protection de l’enfance et des publics vulnérables.

Autre projet de la circonscription, délivrer des masques en tissu aux familles en grande précarité.

Rédigé par

infos coronavirus