samedi 24 octobre 2020
A VOIR

|

Six mois pour étudier l’agriculture à Rimatara et Rurutu

Publié le

Oscar Godin et Geoffroy Oudoire sont deux étudiants en agronomie de Paris. Ils sont venus en Polynésie afin d’élaborer leur mémoire sur l’agriculture. Affectés par la direction de l’agriculture sur l’île de Rimatara et de Rurutu, ils viennent de passer six mois auprès des agriculteurs.

Publié le 19/10/2019 à 13:02 - Mise à jour le 19/10/2019 à 15:10
Lecture 2 minutes

Oscar Godin et Geoffroy Oudoire sont deux étudiants en agronomie de Paris. Ils sont venus en Polynésie afin d’élaborer leur mémoire sur l’agriculture. Affectés par la direction de l’agriculture sur l’île de Rimatara et de Rurutu, ils viennent de passer six mois auprès des agriculteurs.

Depuis le mois de mars, Oscar Godin et Geoffroy Oudoire ont rencontré 75 agriculteurs de Rimatara et de Rurutu. Une mission de six mois sur le terrain réalisée en trois étapes. « La première, c’est toute une étude du paysage de l’île, afin de comprendre comment l’île s’est formée, où sont les cours d’eau, où sont les reliefs, où sont les montagnes… Ensuite, la deuxième étape, c’est de rencontrer les anciens agriculteurs pour essayer de retracer l’historie de l’agriculture des années 1950 à aujourd’hui pour bien voir les évolutions. Et la troisième étape, c’est de rencontrer les agriculteurs d’aujourd’hui pour comprendre le fonctionnement de l’agriculture, quelles sont les cultures aujourd’hui et comment tournent les exploitations » explique Oscar, étudiant en agronomie à Paris.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

L’étude qu’ils ont établie à Rurutu démontre que dans les années 50, le coprah, la vanille, le café et le taro étaient bien présents. Des productions qui ont diminué dans les années 70 avec le cyclone Emma et la construction de l’aéroport, laissant place à l’apparition de la culture de la pomme de terre et du noni. Mais Rurutu reste une île réputée pour ses tarodières. « Tout le monde ici cultive le taro. Chaque famille possède sa tarodière. Certains en font même du commerce » nous dit Patia Taputu, agriculteur de Rurut.

Cette mission de six mois aux Australes permet à Oscar et Geoffroy de rédiger leur mémoire sur l’agriculture. Après les agriculteurs de Rimatara et de Rurutu, ils présenteront leurs travaux à la direction de l’Agriculture avant leur retour en métropole.

infos coronavirus