dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

Signature du schéma directeur des formations 2021-2026

Publié le

La ministre de l’Education, de la modernisation de l’administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a réuni, lundi après-midi, avec le Vice-recteur, Philippe Lacombe, l’ensemble des partenaires ayant contribué à l’élaboration du schéma directeur des formations 2021-2026.

Publié le 06/10/2021 à 9:46 - Mise à jour le 06/10/2021 à 9:50
Lecture < 1 min.

La ministre de l’Education, de la modernisation de l’administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a réuni, lundi après-midi, avec le Vice-recteur, Philippe Lacombe, l’ensemble des partenaires ayant contribué à l’élaboration du schéma directeur des formations 2021-2026.

Les partenaires historiques comme le Vice-rectorat, l’Université de Polynésie française, le ministère du Tourisme et du Travail, mais aussi de nouveaux partenaires comme la Vice-Présidence, en charge de l’économie verte et l’économie bleue, le conservatoire national des arts et des métiers (CNAM), le régiment du service militaire adapté (RSMA), l’Institut de la statistique de Polynésie française (ISPF), ont signé ce nouveau schéma directeur qui vise à renforcer l’accès à un premier diplôme et faciliter la poursuite d’études.

Les objectifs partagés ont permis de définir des axes communs de travail :

  • Amener 100% d’une classe d’âge à un diplôme
  • Elever le niveau de qualification
  • Faciliter l’insertion professionnelle des élèves et étudiants
  • Développer les formations par la voie de l’apprentissage
  • Agir sur les freins qui limitent l’ambition des jeunes dans leur parcours de formation 
  • Améliorer l’accompagnement du projet d’orientation des élèves dès la classe de 6ème jusqu’à la classe de terminale, en s’appuyant sur les parcours éducatifs et plus particulièrement le parcours avenir.

L’évolution de la carte des formations initiales sur le territoire privilégiera sur la période 2021-2026 la constitution de parcours de formation cohérents, autour de filières porteuses pour le Pays et/ou en tension.  Il s’agit ainsi de faciliter les poursuites d’études, y compris jusqu’aux niveaux post-bac. Une attention particulière sera portée aux poursuites d’études professionnalisantes ouvertes aux bacheliers professionnels et technologiques.

Le schéma directeur des formations 2021-2026 doit rester dynamique en faisant un bilan annuel avec tous les partenaires. Ainsi d’autres actions seront envisagées en fonction de l’évolution de l’environnement social et économique de la Polynésie française.

Rédigé par

infos coronavirus