Shiseido Tahiti Pro : Réglementation spécifique de la navigation maritime en août 2023

Publié le

Afin d’assurer la sécurité de la navigation maritime, et les conditions d’organisation et de déroulement des Trials et de la Shiseido Tahiti Pro 2023 ayant lieu à Teahupoo du 6 au 7 (période des qualifications) et du 11 au 20 août 2023 (période de compétition), le Conseil des ministres a adopté une réglementation spécifique de la navigation maritime.

Publié le 19/07/2023 à 17:12 - Mise à jour le 19/07/2023 à 17:12

Afin d’assurer la sécurité de la navigation maritime, et les conditions d’organisation et de déroulement des Trials et de la Shiseido Tahiti Pro 2023 ayant lieu à Teahupoo du 6 au 7 (période des qualifications) et du 11 au 20 août 2023 (période de compétition), le Conseil des ministres a adopté une réglementation spécifique de la navigation maritime.

Comme chaque année, Tahiti accueillera une étape des Championnats du monde de surf à Teahupoo, les 6 et 7 août pour les qualifications, puis du 11 au 20 août pour le main event.

Des mesures de réglementation spécifique en matière de navigation ont été prises par le Conseil des ministres, ce mercredi.

L’ensemble de ces règles sera applicable de 7h30 à 16h30 pendant les journées de qualification (Trials) et pendant les jours de compétition. 4 jours d’épreuve sont programmés, les autres journées dites « jours d’attente » sont prévues pour faire face aux éventuelles périodes sans houle. L’organisateur est chargé de communiquer au grand public les jours de compétition officielle dès qu’ils sont connus.

– PUBLICITE –

3 zones seront réglementées : (Carte en bas de l’article)

  • une zone A, proche du platier récifal, interdite à la navigation et aux activités nautiques ;
  • une zone B, réservée aux surfeurs participant à l’épreuve où la navigation maritime et le stationnement des navires et embarcations seront interdits à l’exception des navires et engins de l’organisation ;
  • une zone C, dans laquelle les conditions de circulation et les activités nautiques seront encadrées par l’organisateur. Celui-ci déterminera les règles d’accès et de stationnement des navires et embarcations dans cette zone. La vitesse des navires et embarcations y sera limitée à 3 nœuds. Un emplacement adapté au stationnement des engins non-immatriculés et des baigneurs sera installé (ligne de vie flottante).

Les manquements à l’ensemble de ces règles seront passibles des peines de contravention de 4ème classe prévues par le code pénal.

Dernières news