samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Seulement sept communes ont l’eau potable

Publié le

Publié le 03/05/2014 à 20:00 - Mise à jour le 03/05/2014 à 20:00
Lecture 2 minutes

Sur 124 points de contrôle des eaux distribuées, 364 prélèvements ont été effectués en 2013, en plus des contrôles effectués par les communes et exploitants privés. Seules 20 communes et le syndicat intercommunal Te Oropaa ont réalisé en 2013 des autocontrôles, ce qui représente un total de 1391 prélèvements (réseaux et fontaines). Chaque année, le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique (CHSP) établit et diffuse auprès des communes un rapport de synthèse faisant état de la qualité de l’eau qu’elles distribuent.
Pour l’année 2013, ce rapport fait apparaître que seules 7 communes (Papeete, Arue, Mahina, Punaauia, Bora Bora, Huahine et Tumaraa) ont fourni de l’eau potable (100% conformité) à leurs administrés. Faa’a (99% de conformité) et Tubuai (97% de conformité) suivent de très près.
Les raisons de la mauvaise qualité de l’eau distribuée sont connues : absence d’installations de traitement adaptées et efficaces des ressources en eau, mauvaise exploitation des installations liée à une carence en personnel technique qualifié, vétusté des ouvrages existants, utilisation exclusive de captages d’eaux superficielles, etc. S’agissant des fontaines publiques, seules les fontaines de Temae et Nuuroa à Moorea et la fontaine Papemato à Tahiti sont de qualité satisfaisante.
Treize atolls des Tuamotu ont présenté un projet de centrale de production d’eau potable grâce au contrat de projet Etat-Pays. Certaines sont déjà édifiées et d’autres sont en cours de travaux. Les travaux engagés par les communes, avec la participation du Pays et de l’Etat, ont contribué à une amélioration sensible de la qualité de l’eau. Ils doivent se poursuivre car les communes doivent répondre aux obligations réglementaires relatives à la mise en place d’un service de distribution d’eau potable dont le délai est fixé au 31 décembre 2015.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.