fbpx
samedi 7 décembre 2019
A VOIR

|

Sécurité routière : un stage de sensibilisation pour les cyclistes contrevenants

Publié le

SÉCURITÉ - On connaissait les stages de prévention à la sécurité routière pour les contrevenants en voiture. Cette fois, ce sont les cyclistes qui ont été conviés dans les locaux de la DSP. Ils ont été verbalisés la semaine dernière pour ne pas avoir mis de lumière sur leur vélo.

Publié le 18/04/2019 à 12:55 - Mise à jour le 18/06/2019 à 13:08
Lecture 2 minutes

SÉCURITÉ - On connaissait les stages de prévention à la sécurité routière pour les contrevenants en voiture. Cette fois, ce sont les cyclistes qui ont été conviés dans les locaux de la DSP. Ils ont été verbalisés la semaine dernière pour ne pas avoir mis de lumière sur leur vélo.

En vidéo, l’interview de Tatiana Dauphin, capitaine de police à la direction de la Sécurité publique. 

Rouler sans lumière, sur le trottoir, en sens inverse ou encore avec un casque audio, des manquements au Code de la route qui ont valu aux personnes présentes lors du stage de ce jeudi, une contravention. Au total, 40 cyclistes ont été verbalisés la semaine dernière. Pour ne pas payer d’amende, ils ont dû se présenter dans les locaux de la DSP. “Il y a 4 ans, on faisait des campagnes de sensibilisation des cyclistes qui roulaient de nuit sans feux. Aujourd’hui on innove puisqu’on les oblige à participer à une campagne de sensibilisation au sein de la DSP en leur rappelant les règles de sécurité et de respect du Code de la route. Ce qu’on ne faisait pas à l’époque”, explique Tatiana Dauphin, capitaine de police à la direction de la Sécurité publique.

Cette campagne de prévention est la première d’une longue série, car rares sont les cyclistes qui respectent le Code de la route à vélo : “J’ai roulé à bicyclette sans lumières… (…) Tout ce qu’on nous a montré je le savais déjà, mais je n’en faisais qu’à ma tête”, admet un participant. “C’est comme mon copain, je n’avais pas de lumières et je roulais sur le trottoir”, reconnait un autre.

70% des accidents impliquent des 2 roues. “Il y a une partie d’imprudence ou de non respect du Code de la route. Mais c’est surtout dû aussi à l’alcoolisation, à la consommation de stupéfiants mais aussi à la vitesse excessive des 2 roues”, explique le capitaine.

En 2018, selon les forces de l’ordre, 19 accidents de vélo ont été constatés dont 2 mortels. En 2019, depuis le début de l’année, 5 accidents ont été recensés dont deux mortels. Des chiffres non exhaustifs, car beaucoup d’autres accidents moins graves ne sont pas comptabilisés. Chaque participant est reparti avec un kit d’éclairage pour vélo.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Plus de 3 000 offres d’emploi au Sefi en...

Depuis trois ans, l’opérateur principal de l’emploi en Polynésie confirme une embellie dans le secteur. A ce jour, le Sefi a enregistré...

Journée défense et citoyenneté : des blessés de guerre...

À la base navale de Papeete, le centre du service national a organisé une journée défense et citoyenneté, sur le thème du handicap. Deux blessés de guerre sont venus raconter leur histoire.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X