vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Secosud : Pourquoi le choix d’EDT-Engie, et à quoi doivent s’attendre les usagers?

Publié le

Publié le 23/02/2017 à 20:00 - Mise à jour le 23/02/2017 à 20:00
Lecture 2 minutes

Teva Rua Nui et EDT-Engie sont les deux sociétés à avoir brigué la délégation de service public pour la fourniture d’électricité au Sud de l’île. Une zone qui regroupe Hitia’a o te ra, Taiarapu-Est et Ouest, et Teva I Uta. 11 700 usagers, 580 km de réseaux.
 
Première épine dans le pied de Teva Rua Nui : le ticket d’entrée, qui sert à compenser l’amortissement des installations. Il est fixé à 900 millions… selon Secosud, l’opérateur n’aurait été capable de garantir que  la moitié de la somme, contrairement à EDT -Engie.
 
Durant ces dernières semaines, vous avez vu circuler des chiffres, et notamment des offres qui proposaient un kWh à 5 Fcfp pour certaines catégories d’usagers, et au dessous d’un certain seuil de consommation…
Des offres alléchantes… mais factices car selon Secosud, ce n’est ni EDT ni Teva Rua Nui qui décident de la grille tarifaire : c’est bien le syndicat qui fixe les prix. Et c’est seulement depuis ce vendredi que cette grille tarifaire est élaborée.

Qu’est-ce qui entre en ligne de compte pour fixer les prix? Le coût de production de l’électricité et son transport.
Sachez déjà que le délégataire, EDT-Engie, n’est pas rémunéré sur le nombre de kWh que vous consommez, mais bien directement par Secosud en fonction du volume du réseau et du nombre d’usagers… Cela pour favoriser la production d’énergies dites propres. Une production que le gouvernement souhaite porter à hauteur de 50% d’ici 2020.

Le Secosud se rémunère, lui, grâce au chiffre d’affaires. 
Un chiffre d’affaires qui doit impérativement être supérieur ou au minimum égal au revenu autorisé pour parvenir à payer le concessionnaire. Ce chiffre d’affaires se base sur la facturation aux usagers. Et les efforts seront répartis entre les différentes catégories d’usagers : particuliers, professionnels et public, pour l’éclairage. Autrement dit : si certains d’entre vous avaient payé le kWh 5Fcfp, les prix auraient explosé pour les autres ou au delà du seuil défini.
 
En cas de chiffre d’affaires supérieur au revenu autorisé : le surplus est placé dans un compte de stabilisation, qui à l’image du FRPH pour les hydrocarbures, permet d’avoir des prix plutôt constants, sur le long terme. Car l’achat de combustible à EDT Nord conduit à des variations de prix.
Si le chiffre d’affaires est en deçà du revenu autorisé : les tarifs augmentent alors au 1er mars de l’année suivante, afin de retrouver l’équilibre.

Si l’on se penche maintenant sur les critères économiques des deux offres : Secosud explique  qu’EDT-Engie propose un revenu d’exploitation beaucoup moins cher : 2,3 milliards de moins que Tevarua Nui, sur 17 ans.  2,3 milliards que les usagers auraient eu à payer d’après le syndicat. 

Pour la maintenance et le développement du réseau: EDT s’était également engagé à investir davantage .
En 1989, le bien de Secosud (réseau, installations) était évalué à 700 millions de francs. Aujourd’hui, il représente 4,3 milliards. En 2034, grâce au choix réalisé, il sera à 6 milliards de francs. 
 

Laure Philiber et Tauhiti Tauniua Mu San 

Extrait du journal en français du 24 février 2017

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.