mardi 27 octobre 2020
A VOIR

|

Santé : la Polynésie propose de créer une équipe médicale d’urgence internationale

Publié le

La Polynésie a apporté une aide en moyens humains aux Samoa face à l'épidémie de rougeole, mais aussi en moyens matériels, à hauteur de 11 millions de Fcfp

Publié le 10/12/2019 à 16:27 - Mise à jour le 10/12/2019 à 17:30
Lecture < 1 min.

La Polynésie a apporté une aide en moyens humains aux Samoa face à l'épidémie de rougeole, mais aussi en moyens matériels, à hauteur de 11 millions de Fcfp

Face à l’épidémie de rougeole que subissent en ce moment les Samoa, la Polynésie a envoyé deux équipes. Une mission de reconnaissance et d’évaluation a eu lieu le 22 novembre. « Cette mission a permis d’identifier le besoin urgent en médicaments et matériels et les besoins humains nécessaires à une campagne de vaccination de masse », a rappelé Edouard Fritch dans son discours ce mardi en session budgétaire à l’assemblée de la Polynésie.

« Suite à ce premier bilan, une deuxième mission composée de 10 professionnels de santé de la direction de la Santé et du CHPf est partie le 29 novembre. Cette deuxième équipe a participé activement à la fois aux campagnes de vaccination de masse et à la prise en charge des patients à l’hôpital de Apia. »

Le président explique également que « tout en garantissant la capacité et les réserves de la Polynésie française, ce sont trois envois conséquents de médicaments et de matériels qui ont été effectués. » Une participation matérielle financée par le Pays à hauteur de 11 millions de Fcfp.

Afin de poursuivre la collaboration dans le Pacifique, la Polynésie française propose de créer une « équipe médicale d’urgence internationale accréditée par l’Organisation mondiale de la santé qui pourra intervenir dans la région Pacifique si d’autres situations sanitaires venaient à se déclarer à l’avenir. »

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.