fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Santé : la grève est levée

Publié le

Mardi soir aux alentours de 20 heures, syndicats et gouvernement ont signé le protocole de fin de conflit dans le secteur de la santé. Il tient en 9 points et concerne essentiellement des améliorations sur le plan administratif.

Publié le 03/09/2019 à 22:41 - Mise à jour le 05/09/2019 à 10:16
Lecture < 1 min.

Mardi soir aux alentours de 20 heures, syndicats et gouvernement ont signé le protocole de fin de conflit dans le secteur de la santé. Il tient en 9 points et concerne essentiellement des améliorations sur le plan administratif.

Il aura fallu rédiger 4 protocoles avant que tout le monde s’accorde à apposer sa signature. Deux points ont nécessité d’ultimes discussions, parfois très animées : la compensation des jours de grève et les garanties que le protocole sera bien appliqué par chaque parti.

Les jours de grève en seront pas payés

Conformément aux nouvelles dispositions réglementaires, la direction du CHPF de Taaone ne pourra pas payer les jours de grève. Mais le directeur s’est engagé à compenser au cas par cas par des heures de travail lissée sur plusieurs mois. Ce qui a été accepté par tous les syndicats et leurs délégués.

Concernant l’application du protocole, un comité de suivi sera chargé, comme son nom l’indique, de veiller à ce que chaque point soit respecté. “Les dispositions qui sont à l’intérieur de ce protocole sont de nature surtout administrative. Le suivi qui a été institué nous permettra de les mettre en place très très probablement. Après il y a quand même, probablement, dans les différents protocoles qui ont pu être signés antérieurement, certaines dispositions qui ont été mises mais qui ont rencontré certaines difficultés pour leur mise en place. C’est probablement ce qui s’est passé”, déclare le ministre de la santé, Jacques Raynal.

En effet, depuis 2004, plusieurs grèves ont émaillé l’activité du secteur de la santé en Polynésie et plusieurs protocoles d’accord ont été signés. Elles ont été peu, voire pas du tout respectées.

Le ministre de la Santé s’est engagé à faire respecter chaque point de ce protocole, engageant son “honneur d’auvergnat”.

REPORTAGESam Teinaore

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Miss France 2020 : les candidates sont arrivées à...

Les 30 candidates au titre de Miss France sont arrivées au fenua dimanche soir. Elles ont été accueillies par le groupe de danse O Tahiti, et par de nombreux fans. Vaimalama Chaves, Miss France 2019, était également là et accompagnera les reines de beauté durant leur séjour où elles se prépareront au concours.

Une enquête sur la santé de la population est...

Pendant 6 mois, Arthur Seguret, comme cinq autres infirmiers recrutés pour cette enquête sur les maladies non transmissibles, sillonnera les quartiers de...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X