fbpx
samedi 7 décembre 2019
A VOIR

|

Salon de la gastronomie : trois lycéens pour défendre les couleurs de la Polynésie

Publié le

Publié le 29/01/2018 à 15:57 - Mise à jour le 29/01/2018 à 15:57
Lecture 2 minutes

1.5 tonne de produits expédiés, une dizaine de représentants des arts de la table et de l’agriculture et des jeunes du lycée hôtelier : le gouvernement n’a pas lésiné sur les moyens pour le salon de la gastronomie des Outre-mer. L’évènement aura lieu du 2 au 4 février à Paris.
 
La Polynésie y sera représentée. Yvette Tapea-Temauri, présidente de la chambre d’agriculture de Polynésie, explique :
 
« La cuisine qu’on a en Polynésie, ce n’est pas pareil que celle créole. Il y a quelque chose de différent et d’unique aussi que nous, nous voudrions partager avec les outre-mer qui sont là et surtout avec la France entière. »
 
Pour faire découvrir cette richesse culinaire, de nombreux chefs ont fait le déplacement. Trois élèves du lycée hôtelier de Punaauia sont aussi de la partie.
Alann, Jason et Tehuiarii défendront les couleurs de la Polynésie lors du trophée de Babette. Le concours distinguera le meilleur chef en herbe ultra-marin. Une première expérience qu’ils espèrent riche.
Au-delà de la performance, c’est surtout les rencontres qui intéressent Jason Ho. Le lycéen raconte :
 
« Il va y avoir des grands chefs étoilés que j’admire beaucoup. Je souhaite les rencontrer, échanger quelques mots. Pourquoi pas, après ma formation, revenir dans une de leurs maisons et faire mes armes pour continuer un peu en Europe avant de revenir sur Tahiti… »

Parmi les découvertes culinaires du fenua : le ma’a Tahiti mais aussi des perles noires en chocolat, dessert proposé par Bénédicte Sauvage, chef pâtissière du Cocos et une julienne de papaye avec un espuma orea du chef Nicolas Baretje, du Haumana.
 
Des animtions musciales et dansantes sont aussi prévues sur le stand du fenua.
L’animation musicale et les danses sur le stand seront assurées par Kearena.
 

Rédaction web avec Eric Dupuy 

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X