jeudi 13 août 2020
A VOIR

|

RSMA-Pf : 849 jeunes ont été formés en 2019

Publié le

Le conseil de perfectionnement du RSMA-Pf s’est réuni mardi. Un bilan des actions entreprises par le régiment a été présenté.

Publié le 01/07/2020 à 9:50 - Mise à jour le 01/07/2020 à 9:56
Lecture 2 minutes

Le conseil de perfectionnement du RSMA-Pf s’est réuni mardi. Un bilan des actions entreprises par le régiment a été présenté.

Le conseil de perfectionnement du RSMA-Pf s’est réuni mardi sous la co-présidence du haut-commissaire Dominique Sorain et de la ministre de l’Education Christelle Lehartel.

Ce rendez-vous annuel rassemble tous les acteurs de la formation et de l’insertion professionnelle : les représentants des services de l’État, du Pays et des communes, les chambres consulaires, les directeurs d’établissement de formation ainsi que les représentants des organisations patronales. 

Le Colonel Christophe Soriano, chef de corps du RSMA-Pf, a présenté le bilan des actions entreprises par le régiment et proposé de nouvelles orientations en matière de formation en adéquation avec les besoins du marché de l’emploi local.

En 2019, 849 jeunes âgés de 18 à 25 ans ont suivi plus de 458 052 heures de formation. 96,21% des volontaires ayant achevé leur formation ou leur contrat ont pu être insérés. Cette réussite est le fruit du travail exemplaire de l’ensemble de l’équipement d’encadrement du RSMA qui a su combiner les besoins des employeurs et la volonté des jeunes stagiaires de suivre une formation qualifiante et d’apprendre un métier.

Pour l’année 2020-2021, le conseil de perfectionnement a ainsi validé la modification ou l’adaptation de certaines filières existantes et la création de nouvelles notamment :

  • « Remobilisation vers l’emploi » : il s’agit d’offrir un parcours adapté à un plus grand nombre de candidats en respectant leur projet professionnel ;
  • une formation de « soudeur naval », très recherchée actuellement par les entreprises locales.

Ces deux filières seront réalisées en lien avec le SEFI, partenaire essentiel à la réussite des volontaires.

Par ailleurs, une trentaine de mineurs en situation de décrochage scolaire vont suivre un parcours de « volontaires cadet citoyen » d’une durée de 30 jours.

Dans le cadre du « Projet SMA 2025 », l’accompagnement médical, psychologique et social sera encore renforcé avec le recrutement d’un officier psychologue.

Enfin, de nouveaux modules de formation seront ajoutés pour conforter les savoirs de base et lutter contre l’illettrisme numérique (illectronisme). Le suivi des volontaires sera ainsi renforcé et allongé jusqu’à 2 ans après leur sortie du régiment.

Un conseil de perfectionnement extraordinaire se réunira en novembre 2020 pour ajuster, si cela est nécessaire, les décisions actées ce jour.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Faa’a : le masque obligatoire dans les établissements communaux...

Le tavana de Faa'a, Oscar Manutahi Temaru, a pris un arrêté afin de prévenir et limiter la propagation du Covid-19 dans les zones où le respect de la distanciation sociale est rendu difficile par la forte fréquentation, notamment dans les établissements communaux et les espaces publics.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV