mercredi 28 octobre 2020
A VOIR

|

Route de Heiri : bientôt la fin du calvaire

Publié le

Les travaux de rebitumage de la route de Heiri ont enfin démarré lundi à hauteur de l’école maternelle. Un chantier attendu depuis plus d’une vingtaine d’années par les riverains. Cet après-midi, le ministre de l’Equipement et le ministre de l’Aménagement étaient sur place pour faire le point sur l’avancée des travaux.

Publié le 18/07/2019 à 16:49 - Mise à jour le 18/07/2019 à 17:50
Lecture 2 minutes

Les travaux de rebitumage de la route de Heiri ont enfin démarré lundi à hauteur de l’école maternelle. Un chantier attendu depuis plus d’une vingtaine d’années par les riverains. Cet après-midi, le ministre de l’Equipement et le ministre de l’Aménagement étaient sur place pour faire le point sur l’avancée des travaux.

Fini les parcours chaotiques sur cette route usée par le temps. Bientôt, les riverains de Heiri pourront enfin emprunter cette portion de route sans craindre d’abîmer leur véhicule. Une situation pesante qui aura duré plus de 20 ans. « Cela fait des années que nous attendons que les travaux de remise en état de cette chaussée soient réalisés. (…) Les gens sont soulagés qu’aujourd’hui, enfin, on exécute les travaux et qu’on refasse la chaussée » a déclaré Robert Maker, premier maire adjoint de Faa’a.

Les travaux de bitumage ont démarré le 15 juillet et doivent se poursuivre sur une période de 4 mois, jusqu’au mois de novembre. L’opération consiste en la réfection partielle de la route de Heiri sur environ 430 mètres. Les aménagements débutent à 80 mètres environ de la route de ceinture.

Le ministre de l’Equipement et des transports terrestres, René Temeharo, et le ministre du Logement, et de l’Aménagement du territoire, Jean-Christophe Bouissou, ont présenté, jeudi après-midi, en présence du premier adjoint au maire de Faa’a, Robert Maker, les travaux de réfection de la route de Heiri.
(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Mais pour que ces travaux puissent se faire, il aura d’abord fallu à la commune de Faa’a procéder à la rétrocession de cette servitude au Pays, car il ne s’agit pas seulement de réhabiliter la route, et procéder à de nombreux aménagements : « On va aménager des parkings, un arrêt de bus… On va aussi mettre en place des trottoirs qui seront en béton coloré et non plus en bitume. (…) On va aussi reprendre les canalisations d’eau pluviale car nous avons une rivière à côté. Nous avons négocié avec les propriétaires qui nous donnent un peu d’espace pour cadrer correctement l’aménagement tant pour les véhicules que pour les camions et les passages piétons » explique René Temeharo, ministre de l’équipement.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Un chantier qui a donc débuté aux abords de l’école maternelle de Heiri afin que cette partie de la route soit opérationnelle dès la rentrée prochaine. Les ouvriers s’attaqueront ensuite à la deuxième tranche de l’opération. Coût total de l’investissement : près de 171 millions de Fcfp.

infos coronavirus

Covid-19 : les salles de sport « sacrifiées » estime Christian Wang Sang

"C'est injuste." "C'est révoltant." Les gérants de salles de sport sont dépités. Alors qu'ils traînent encore des séquelles financières du confinement, c’est...

Covid-19 : Manutea Gay « demande à chacun de se rendre responsable »

Manutea Gay, le responsable de la plateforme covid-19, était notre invité en plateau lundi soir. Il indique que "les messages qui ont été diffusés jusqu’à aujourd’hui ont fait leur temps, il est nécessaire de passer à autre chose", et "demande à chacun de se rendre responsable à titre individuel" face à la pandémie.