dimanche 28 février 2021
A VOIR

|

Rougeole : effectuez une vaccination de rattrapage

Publié le

En Polynésie, contrairement aux Samoa, la majorité de la population est vaccinée contre la rougeole. Mais l'introduction de cas n'est pas exclue.

Publié le 10/12/2019 à 14:47 - Mise à jour le 10/12/2019 à 15:27
Lecture < 1 min.

En Polynésie, contrairement aux Samoa, la majorité de la population est vaccinée contre la rougeole. Mais l'introduction de cas n'est pas exclue.

L’épidémie de rougeole aux Samoa a touché plus de 4000 personnes. 60 sont décédées. En majorité des enfants. La Nouvelle-Zélande et les Tonga sont également en état d’épidémie. Plus de 2000 personnes ont été touchées à Aotearoa, 440 aux Tonga.

En Polynésie, le vaccin n’est arrivé qu’en 1985 et obligatoire depuis 1987. La couverture vaccinale est bonne, mais l’importation de cas n’est pas exclue, souligne le bureau de Veille sanitaire dans son dernier bulletin.

>Lire aussi : Rougeole : quels risques en Polynésie ? Quelles précautions prendre ?

Les autorités conseillent aux enfants, adolescents et adultes n’ayant pas eu la rougeole et non ou incomplètement vaccinés, de faire une vaccination de rattrapage jusqu’à un total de deux doses.

La Veille sanitaire rappelle que « la vaccination, mesure de protection individuelle et collective, est le seul moyen efficace de prévenir la rougeole. Deux doses du vaccin trivalent ROR (rougeole-oreillons-rubéole) sont indispensables et permettent une protection proche de 100%. »

infos coronavirus