lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Robotique : des élèves pour former d’autres élèves

Publié le

Les élèves de CM2 et 6ème de Papara sont initiés à la robotique par l'association Roborave. 10 jeunes filles membres de cette association et leurs accompagnateurs ont fait le déplacement depuis la métropole.

Publié le 13/11/2021 à 11:19 - Mise à jour le 15/11/2021 à 9:43
Lecture 2 minutes

Les élèves de CM2 et 6ème de Papara sont initiés à la robotique par l'association Roborave. 10 jeunes filles membres de cette association et leurs accompagnateurs ont fait le déplacement depuis la métropole.

Deux journées d’accueil sont programmées les lundi 15 et mardi 16 novembre, l’objectif étant de programmer le déplacement d’un robot afin qu’il suive un parcours surélevé sans tomber et le plus rapidement possible.

Elles sont 10 lycéennes à avoir fait le déplacement pour initier leurs benjamins à la robotique. L’an dernier, ces mêmes jeunes filles devaient participer à un concours de robotique en Australie, mais avec la pandémie les frontières de ce pays sont restées fermées, alors c’est finalement au fenua qu’elles se retrouvent aujourd’hui : “À un concours chez nous, on a initié des élèves et c’est là d’où est venue l’idée de partir initier des élèves qui n’ont pas forcément de connaissances de la robotique” raconte l’une d’entre elles. “Participer à un concours c’était impossible parce que les concours sont annulés et les frontières sont fermées. Et c’est de là qu’est né un projet solidaire, citoyen d’aller aider les élèves, leur faire découvrir la robotique en apportant du matériel et puis en les initiant” précise Cyril Geslin, le président de l’association Roborave.

Ces étudiantes accompagnées de leurs responsables ont apportés avec elles leur savoir mais pas seulement, puisque 15 robots sont également arrivés dans leurs valises. 10 seront offert au collège de Papara afin que les élèves puissent continuer leur apprentissage de la robotique. “On va leur apprendre à programmer un robot à leur faire faire ce qu’ils veulent et aussi comment fonctionne un robot. En même temps c’est pour leur montrer qu’on peut apprendre en s’amusant parce que c’est le but de Roborave”.

Et cela a demandé un engagement et un certains temps de préparation. “Elles ont travaillé pendant quinze jours avant et on a préparé la venue. Elles ont fait aussi leur travail scolaire et quand elles vont revenir en métropole la semaine prochaine, il va falloir tout le week-end rattraper” le travail scolaire.

À travers cet apprentissage de la robotique et le don de ces robots, l’association Roborave espère bien par la suite pouvoir accueillir de jeunes élèves polynésiens en métropole pour un approfondissement des connaissances.

infos coronavirus