lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Retraites, pénibilité : les syndicats de PNC ont rencontré les parlementaires polynésiens

Publié le

L'intersyndicale des compagnies aériennes et personnels navigants appelait à un rassemblement ce lundi matin à Papeete pour protester contre la réforme de leur retraite prévue par le gouvernement central. Mais pas seulement. La pénibilité de leur fonction est également en question.

Publié le 16/09/2019 à 17:01 - Mise à jour le 16/09/2019 à 17:19
Lecture 2 minutes

L'intersyndicale des compagnies aériennes et personnels navigants appelait à un rassemblement ce lundi matin à Papeete pour protester contre la réforme de leur retraite prévue par le gouvernement central. Mais pas seulement. La pénibilité de leur fonction est également en question.

A l’appel des syndicats, plusieurs PNC de diverses compagnies (Air France, Air Tahiti Nui, Air Tahiti….) s’étaient donné rendez-vous ce lundi matin devant le monument aux morts à Papeete. Ils se joignaient à un mouvement national de protestation contre la réforme des retraites du gouvernement central. Mais les manifestants étaient également là pour faire passer un message aux élus locaux sur la pénibilité de leur fonction.

Dans la journée, une rencontre a eu lieu : « Nous avons rencontré et les parlementaires et le gouvernement au travers du ministre de la Santé, ainsi que les représentants du haut-commissaire. Deux sujets : celui sur les caisses de retraite privées que connaît actuellement Paris. Nous sommes solidaires de ces mouvements pour défendre nos caisses de retraite, explique Bertrand Courtade, délégué syndical chez Air France pour l’USAF UNSA. Et également nos spécificités de personnels navigants : pilotes, PNC et hôtesses. Sujet sur lequel le ministre de la Santé s’est engagé jeudi à mettre un point à l’ordre du jour pour défendre les spécificités du personnel navigant. Et les parlementaires que nous avons rencontrés qui sont également très motivés et très réceptifs sur nos spécificités, qui sont prêts à défendre nos dossiers. On parle de la pénibilité »

Virginie Bruant, présidente de la commission Santé solidarité travail et emploi à l’assemblée a entendu les revendications des syndicats : « On a discuté effectivement de la caisse de retraite en métropole que le Président Macron souhaite réformer dans le cadre plus général de la réforme des retraites en France. C’est un sujet qui a été abordé (…) Il y avait Nicole Sanquer, Mahina Sage et Nuihau Laurey qui vont pouvoir être de vrais relais pour défendre le cadre de la Polynésie quand ce sujet va être traité. Et on a également la pénibilité des PNC qui est une compétence du Pays pour l’ensemble des PNC locaux (…) Quand je me suis vraiment mise dans le dossier avec toutes les études médicales qui ont été faites (…) Nous la destination la plus proche c’est tout de suite 6 heures d’avion, 8 heures, 24 heures quand ils font le trajet pour aller en France… Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte dans ce dossier. »

Syndicats et élus se retrouveront de nouveau vendredi pour travailler sur le dossier de la pénibilité des PNC.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.