Retraites : les syndicats FSU et FO Éducation appellent à la grève ce mardi

Publié le

Dans un communiqué commun, les syndicats de la FSU et ceux de FO appellent à une nouvelle journée de mobilisation, ce mardi, pour s’opposer à la réforme des retraites voulue par le gouvernement central. Une position qui tranche avec celle de l'UNSA Éducation, qui laisse à ses membres le choix de faire grève ou non.

Publié le 06/02/2023 à 10:22 - Mise à jour le 06/02/2023 à 15:06

Dans un communiqué commun, les syndicats de la FSU et ceux de FO appellent à une nouvelle journée de mobilisation, ce mardi, pour s’opposer à la réforme des retraites voulue par le gouvernement central. Une position qui tranche avec celle de l'UNSA Éducation, qui laisse à ses membres le choix de faire grève ou non.

Les syndicats de la FSU et ceux de FO Education ont relayé l’appel national à la grève et se mobiliseront donc de nouveau, ce mardi, pour dénoncer une « contre-réforme (…) violent et injuste ». « Il apparait chaque jour que les prétendues avancées indiquées par le Gouvernement sont un leurre pour ne pas dire un recul », indiquent-ils dans un communiqué.

Les deux formations appellent « l’ensemble des syndicats de fonctionnaires des autres fédérations et l’ensemble des collègues de toutes les administrations de l’Etat en Polynésie », à participer au mouvement. Elles prévoient notamment un sit-in, à 8h, au Monument aux Morts de Papeete.

De son côté, l’UNSA Éducation appelle à la mobilisation pour les 7 et 11 février 2023, sous différentes formes : « Nous laissons les fonctionnaires et toute les personnes souhaitant manifester également sous la forme d’un dress code de couleur noire ou le port du brassard noir« , dans un « appel à la mobilisation massive« .

L’UNSA laisse donc le choix à ses membres de faire grève, puisqu’ils seront couverts par le préavis national déposé par l’UNSA Fonction Publique, courant sur 2 mois et couvrant tous les personnels de la fonction publique d’État : »Il est possible de faire grève quel que soit le jour jusqu’au 17 mars 2023. Chacun est donc libre de faire grève« , rappelle le communiqué.

Dernières news

Activer le son Couper le son