samedi 25 septembre 2021
A VOIR

|

Restrictions sanitaires : le haut-commissaire salue les efforts et met en garde

Publié le

Au marché de Papeete ce dimanche matin, Dominique Sorain a constaté le respect des gestes barrières et les efforts fournis par la population pour lutter contre l'épidémie de covid-19. Néanmoins, il a évoqué un durcissement des mesures sanitaires en cas d'accélération des contaminations.

Publié le 15/08/2021 à 10:37 - Mise à jour le 16/08/2021 à 11:26
Lecture 2 minutes

Au marché de Papeete ce dimanche matin, Dominique Sorain a constaté le respect des gestes barrières et les efforts fournis par la population pour lutter contre l'épidémie de covid-19. Néanmoins, il a évoqué un durcissement des mesures sanitaires en cas d'accélération des contaminations.

Premier dimanche de confinement pour Tahiti et Moorea : au marché de Papeete ce matin, tout laissait croire à un jour comme les autres. Si les visiteurs étaient certes moins nombreux et les stands plus espacés, le pua’a roti, les firifiri et le poisson frais ont tout de même attiré les habitués.

Présent ce matin au marché, le haut-commissaire Dominique Sorain a salué le respect des gestes barrières : “il y a eu un effort des organisateurs, de la municipalité, pour éviter de trop forts regroupements ici. Les stands sont espacés, les gens portent le masque. Il y a eu beaucoup de précautions qui ont été prises”.

Le marché de Papeete en ce premier dimanche de confinement (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Difficile face à autant de vie pourtant de faire le parallèle avec le premier confinement de mars 2020, plus drastique. Dominique Sorain évoque plutôt “une journée de circulation très restreinte”. “Le confinement, aujourd’hui, c’est de limiter les regroupements. […]. C’est un geste fort pour dire aux gens “arrêtez ces regroupements”. C’est une question de responsabilité. Mais en même temps, il faut que la population puisse vivre, que des gens puissent vendre leur production, que les gens puissent acheter”, concède-t-il.

Des améliorations… pas forcément suffisantes

Si le haut-commissaire reconnaît les efforts faits par la population et “une prise de conscience” avec “les gens qui vont se faire vacciner davantage”, il n’écarte pas le durcissement prochain des mesures.

“Je n’exclue pas de devoir prendre des mesures beaucoup plus fortes si l’épidémie devait continuer, et surtout si notre système de soin devenait encore plus saturé”. “Si en début de semaine, nous avons encore une accélération de la contamination, il faudra prendre d’autres mesures. Ca se traduira par des restrictions supplémentaires”, a-t-il déclaré ce matin.

Rédigé par

infos coronavirus