mercredi 25 novembre 2020
A VOIR

|

Rentrée scolaire : la course aux fournitures a commencé !

Publié le

A deux semaines de la rentrée scolaire, la course aux fournitures a démarré dans les magasins. Les rayons sont déjà bien remplis et proposent une gamme variée de produits. Crayons, cahiers et cartables sont très demandés depuis quelques jours.

Publié le 27/07/2020 à 15:23 - Mise à jour le 27/07/2020 à 15:23
Lecture 2 minutes

A deux semaines de la rentrée scolaire, la course aux fournitures a démarré dans les magasins. Les rayons sont déjà bien remplis et proposent une gamme variée de produits. Crayons, cahiers et cartables sont très demandés depuis quelques jours.

Cahiers, classeurs, stylos ou encore cartables… dans un magasin spécialisé du centre-ville, les familles ont commencé leurs courses de rentrée scolaire. Armés de leur liste de fournitures, les parents tentent de s’y retrouver parmi les dizaines de références proposées.

« Nous avons reçu la liste lors de l’inscription de mon fils au collège. Donc une longue liste et je ne sais pas du tout combien ça va me coûter… Je pense aux alentours de 10.000 Fcfp, espère Tepua. Tout ce qui concerne la trousse, compléter la trousse, les cahiers et les feuilles. Je ne suis qu’au début, mais je pense pouvoir trouver le nécessaire pour bien démarrer l’école. »

Côté budget, les prix sont souvent moins élevés si l’on s’y prend à l’avance. Mais à deux semaines de la rentrée, les tarifs semblent raisonnables.

« Les cahiers sont dans les 260 Fcfp le cahier. Il y a de tous les prix, mais c’est vrai qu’il peut y avoir un bon rapport qualité/prix quand même. Pour 300-400 Fcfp on a des cahiers de bonne qualité », confie Sabrina.

Pour cette enseigne, la rentrée scolaire est une période incontournable pour son chiffre d’affaires. Les fournitures ont été mises en rayon très tôt, « dès la fin du mois de juin, et depuis de ce jour-là, on n’arrête pas d’en vendre », explique Antoine Colombani, le responsable du magasin. « Je pense qu’avant de partir en vacances les gens ont commencé déjà à prendre des fournitures scolaires pour ne pas être pressés par la suite. Le panier est quand même assez bien fourni, on est entre 15.000 et 20.000 Fcfp en moyenne par enfant. Malgré tout ce qu’il se passe actuellement, ils font des efforts pour que leurs enfants puissent aller à l’école avec de nouvelles fournitures. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Cette année, la rentrée se fera dans un contexte différent. Mais la situation sanitaire n’inquiète pas les parents que nous avons rencontrés, encore moins les enfants qui se disent confiants pour ce retour en classe.

« Je n’ai pas trop peur, ça va, souffle Maëlys, qui s’apprête à entrer en classe de 6e. On fait attention, on se lave les mains. »

« Ça ne me fait pas plus peur que ça parce que je sais qu’il faut respecter une certaine distance, confie quant à elle Tauatea, qui passe en seconde. Si on applique les gestes barrières, ça devrait aller. »

Cette période d’incertitude sanitaire mais également économique ne semble donc pas perturber les préparatifs de cette rentrée qui débutera le 11 août.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.