jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Rénovation urbaine : un séminaire en vue de favoriser la consultation des habitants

Publié le

Un séminaire de sensibilisation à la participation citoyenne appliquée aux projets de rénovation urbaine, organisé par la direction à l’habitat et à la ville dans les locaux de la mairie de Pirae a débuté le 19 juillet.

Publié le 21/07/2022 à 9:54 - Mise à jour le 21/07/2022 à 10:14
Lecture < 1 min.

Un séminaire de sensibilisation à la participation citoyenne appliquée aux projets de rénovation urbaine, organisé par la direction à l’habitat et à la ville dans les locaux de la mairie de Pirae a débuté le 19 juillet.

Guy Fitzer, administrateur de l’État, chef des subdivisions administratives des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent a souligné l’engagement de la Polynésie française – depuis 2017 – dans la construction d’un ambitieux Programme de Renouvellement Urbain (PRU), élaboré en partenariat avec l’État, le contrat de ville et les communes de Punaauia, de Papeete, de Pirae et de Mahina, afin de bâtir une politique d’habitat et d’aménagement de l’espace coordonnée à l’échelle de l’agglomération de Papeete, cela en vue de proposer des conditions de logement plus favorables à 4 000 personnes vivant dans des habitats précaires.

La Caisse des Dépôts et Consignation apporte un soutien financier de 47,7 millions Fcfp pour ouvrir dans chacune des 4 communes précitées un poste de chef de projet PRU. L’Etat apporte aussi son soutien via le contrat de ville, dont il a majoré les crédits à plus de 358 millions Fcfp durant la Covid en faveur notamment du cadre de vie et du mieux vivre ensemble. Enfin, l’Etat intervient par le biais du contrat de développement et de transformation, en faveur du logement social, à hauteur de 2.23 milliards Fcfp.

Au-delà du travail réalisé et des moyens engagés pour reconstruire les quartiers de demain, l’administrateur a salué la démarche d’un tel séminaire, qui a pour objet de proposer des solutions innovantes afin de favoriser la consultation des habitants, acteurs légitimes du réaménagement de leur environnement quotidien, tant sur les aspects culturel, sociétal et géographique.

infos coronavirus