mardi 11 août 2020
A VOIR

|

Remise du carnet artistique de la classe de CM1 de l’école Pinai

Publié le

Publié le 18/06/2014 à 9:17 - Mise à jour le 18/06/2014 à 9:17
Lecture 2 minutes

La ville de Papeete organise au mois de septembre, le centenaire du bombardement de Papeete et de la Grande guerre.
Plusieurs projets pédagogiques ont été préparés ou sont en cours de finalisation.
Le premier d’entre eux consiste en un carnet artistique, réalisé par une classe de CM1 de l’école Pinai, à Papeete.
Ce vendredi 20 juin, les élèves viendront officiellement remettre le carnet au maire de Papeete, Michel Buillard. L’école Pinai rend possible une incursion dans la vie du Poilu Hoatua Maono, l’arrière arrière-grand-père de l’une de ses élèves.
Les écoliers se sont principalement basés sur les copies du bulletin d’ancien combattant Hoatua Maono et des informations fournies par sa famille. Certains éléments de réponse ont été trouvés dans des encyclopédies ou sur Internet.
Le projet qui a duré du 22 avril au 20 juin a mobilisé 26 élèves.
D’autres projets pédagogiques sont réalisés à l’occasion de ce centenaire, notamment :

  • La confection de vêtements des années 1900 par les Lycées professionnels de Faaa (Bac Pro) et Mahina (CAP) – livraison le 24 juin 2014, au lycée de Faa’a.
  • Une randonnée urbaine avec une classe de CM1 de l’école To’ata le 26 juin 2014, dans le cadre du devoir de mémoire. Circuit : de l’ex avenue Bruat (Pouvana’a aujourd’hui) au Monument aux morts.
  • La réalisation d’un tableau de la « Zélée » avec graines de dame nature par une classe 6ème du collège Taaone –  livraison la rentrée scolaire, première quinzaine de septembre  2014.
  • La publication les Poilus tahitiens « Mort pour la France » par le collège Notre Dame des Anges – en cours – conférence à programmer fin septembre 2014.

La commémoration de la Première guerre mondiale va s’étaler sur 5 années, de 2014 à 2018.
À partir du mois d’août débuteront les commémorations, et dès septembre, Papeete ouvre ses manifestations par la célébration du centenaire du bombardement de la ville par les Allemands.
Le programme communal de ces évènements sera intégré au programme national officiel du centenaire, grâce à l’obtention du label centenaire par le Comité de pilotage (COPIL). Il prévoit des expositions historiques et d’œuvres d’art, des publications, des projets pédagogiques, des conférences par des historiens, des documentaires historiques ou encore des courts métrages audiovisuels sur les Poilus tahitiens.

La mairie recherche toujours des descendants de Poilus tahitiens. Pour en savoir plus, accéder au site de la mairie.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV