vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

Remise de clés d’un fare OPH au papy de Papara qui avait eu le Covid-19

Publié le

Nehemia Anau dit Papa Mia, et son épouse, Juliette Terei, sont depuis aujourd'hui les heureux bénéficiaires d’un fare OPH (Office Polynésien de l’Habitat).

Publié le 12/06/2020 à 16:37 - Mise à jour le 12/06/2020 à 17:10
Lecture 2 minutes

Nehemia Anau dit Papa Mia, et son épouse, Juliette Terei, sont depuis aujourd'hui les heureux bénéficiaires d’un fare OPH (Office Polynésien de l’Habitat).

Le ministre du Logement, président du Conseil d’administration de l’OPH, Jean Christophe Bouissou, et le directeur général de l’OPH, Moana Blanchard, ont procédé, ce vendredi matin, à la remise de clés d’un fare OPH dans la commune de Papara.

Nehemia Anau dit Papa Mia, et son épouse, Juliette Terei, sont désormais les heureux bénéficiaires d’un fare OPH de type F5 qui leur a été octroyé suite à leur situation de sinistrés induite par l’état de calamité naturelle des sinistres et de crise sanitaire du Covid-19. Pour rappel, le couple avait contracté le coronavirus.

Papa Mia, 71 ans, était le dernier cas confirmé de Covid-19 encore hospitalisé au fenua. Il avait passé un mois en réanimation, avant de sortir de l’hôpital le 13 mai dernier.

Dans le cadre de ses missions, l’Office polynésien de l’habitat est intervenu afin de prévenir le risque en matière de sécurité et d’hygiène dans ce contexte d’urgence. En application de la délibération du 2 décembre 1999 modifiée et de l’arrêté du Conseil des ministres du 29 janvier 2015 portant sur les aides financières à des ménages pour l’implantation d’un logement individuel en habitat dispersé ou pour l’amélioration de l’habitat individuel, une procédure d’aide en urgence a ainsi été déployée.

Ce fare OPH d’une valeur de 10,855 millions de Fcfp a été octroyé pour un franc symbolique. Cette remise de clés est un nouveau départ et surtout elle signe la fin d’un calvaire pour cette famille. Ce foyer pourra effectuer à nouveau les gestes du quotidien, vivre paisiblement dans un logement décent après la période de confinement qui vient de s’écouler et qui a été particulièrement éprouvante pour eux.

infos coronavirus