dimanche 26 septembre 2021
A VOIR

|

Regain de l’épidémie de Covid-19 en Polynésie : les vaccinodromes pris d’assaut

Publié le

Suite aux nouvelles annonces du président du Pays et du haut-commissaire, les vaccinodromes se multiplient et sont pris d’assaut à Tahiti. Plus de 2 000 personnes ont reçu une dose à Punaauia samedi. Et ce lundi matin dans le quartier de la Mission, sur les 120 personnes recensées au départ, des inscriptions de dernière minute sont venues s’ajouter à la liste.

Publié le 02/08/2021 à 14:52 - Mise à jour le 02/08/2021 à 17:26
Lecture 2 minutes

Suite aux nouvelles annonces du président du Pays et du haut-commissaire, les vaccinodromes se multiplient et sont pris d’assaut à Tahiti. Plus de 2 000 personnes ont reçu une dose à Punaauia samedi. Et ce lundi matin dans le quartier de la Mission, sur les 120 personnes recensées au départ, des inscriptions de dernière minute sont venues s’ajouter à la liste.

C’est par vague de 15 personnes que les volontaires à la vaccination ont été reçus à la salle polyvalente Te Hotu te Aroha de la Mission. Pourtant, il y a encore à peine un mois, la mobilisation restait faible dans cette zone. “C’est peut-être les annonces du Pays et de l’État ce week-end et la situation qui ont conduit à cet engouement à venir se faire vacciner. Et des enfants sont aussi venus accompagnés de leurs parents, chose qu’il n’y avait pas au départ” explique Mata Ganahoa, directrice de la salle Polyvalente Te Hotu Te Aroha et référente de quartiers de la Mission. Un transport avait même été prévu pour aller chercher les habitants dans les hauteurs.

Pfizer ou Janssen, les arrivants peuvent opter pour le vaccin de leur choix à l’exception des enfants qui ne peuvent recevoir que le Pfizer. Face à la situation sanitaire qui se dégrade au fenua et pour des raisons pratiques, les réfractaires au vaccin ont décidé de franchir le pas. “C’était obligé car sinon je ne peux pas prendre l’avion, ce n’est pas pour la maladie” admet Louis Pita, habitant de la Mission. “Comme je travaille dans un grand supermarché, je suis confrontée à une clientèle, et parfois on oublie les gestes barrières, et il faut être très vigilent par rapport au variant Delta” indique Mati, un autre habitant du quartier.

Ce mardi, il sera toujours possible de se faire vacciner à la salle Te Hotu te Aroha. La semaine prochaine, c’est la salle Blue Lagoon de Taunoa qui sera transformée en vaccinodrome.

Rédigé par

infos coronavirus