mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Record du monde de ukulele : les politiques ont aussi participé

Publié le

Publié le 11/04/2015 à 15:25 - Mise à jour le 11/04/2015 à 15:25
Lecture 2 minutes

Tous les joueurs de ukulele présents sur la place ont interprété ensemble, pendant au moins 5 minutes, en harmonie, le morceau « Bora Bora » pour que la Polynésie batte le record du monde. Instrument étroitement lié à culture du pays, il était inconcevable de laisser le record à l’Angleterre avec ses 2370 participants en 2014.
 
« On est presque 5 000 aujourd’hui, faute de place, mais si les Américains nous battent, on sera 10 000 dans un stade la prochaine fois ! » conclut Heremoana Maamaatuaiahutapu, le ministre de la Culture hier, lors de l’événement.
« Il n’y a pas une famille polynésienne où on ne trouve pas un ukulele qui traîne, c’est l’instrument sur lequel on pleure son chagrin  » confirme le président de la Polynésie française Edouard Fritch, avant de monter sur scène pour jouer aux côtés des stars tahitiennes et hawaiennes, tandis que plusieurs de ses ministres grattent aussi les quatre cordes de leurs ukulele au milieu du public

Pour Heremoana Maamaatuaiahutapu,  le ukulelea est un instrument de promotion des artistes et du fenua à l’international. Il est à l’initiative de la création du féstival du ukulele qui s’est déroulé  du 7 au 11 avril. 

« Le festival du ukulele va être organisé tous les trois ans pour promouvoir un instrument que nous avons récupéré des Portugais, certes, mais que nous avons transformé et qui est devenu un instrument polynésien, à la fois hawaïen et Tahitien. » affirme-t-il 

Faute de place, près de 3000 personnes ont dû rester à l’extérieur de l’enceinte prévue pour battre le record du monde.

Le score de la Polynésie sera officiellement soumis au livre Guinness des records qui rendra sa décision prochainement.

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV