jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

Recensement de la population 2022 : les résultats attendus pour décembre

Publié le

Combien sommes-nous en Polynésie en 2022 ? C’est ce que déterminera la campagne de recensement qui débute ce jeudi 18 août jusqu’au 17 septembre. Une opération d’envergure réalisée tous les 5 ans et financée à hauteur de 330 millions de Fcfp par l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), en partenariat avec l’ISPF (Institut de la Statistique de Polynésie).

Publié le 16/08/2022 à 16:48 - Mise à jour le 16/08/2022 à 17:20
Lecture 2 minutes

Combien sommes-nous en Polynésie en 2022 ? C’est ce que déterminera la campagne de recensement qui débute ce jeudi 18 août jusqu’au 17 septembre. Une opération d’envergure réalisée tous les 5 ans et financée à hauteur de 330 millions de Fcfp par l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques), en partenariat avec l’ISPF (Institut de la Statistique de Polynésie).

Cheffe de mission pour l’INSEE, Nicole Cadenel a collaboré durant près de deux ans avec les agents de l’ISPF, les communes ou encore les confessions religieuses pour préparer cette nouvelle campagne de recensement de la population. Avec ses 5 millions de kilomètres carré de surface maritime, la Polynésie fait partie de ces territoires qui nécessitent des moyens financiers et humains importants pour un tel projet : “C’est là toute la difficulté du recensement en Polynésie. Ce n’est pas tant d’avoir les réponses des personnes, car elles sont coopératives et ça se passe bien, mais c’est que c’est un territoire compliqué pour aller partout. Donc on y va en bateau… on a loué un voilier pour aller faire des îles dans les Tuamotu, on loue des hélicoptères, on loue des speed-boats… on met en place toutes ces infrastructures, donc c’est très lourd”.

Pour collecter toutes les informations qui permettront de comptabiliser la population polynésienne, une soixantaine d’agents contrôleurs et plus de 730 agents recenseurs ont été recrutés. Ils ont suivi une formation spécifique. L’objectif est de n’oublier personne. “L’agent recenseur a un peu plus d’une centaine de logements à collecter durant cette période. Il doit interviewer toutes les personnes qui sont dans le logement. Une personne peut répondre pour tout le monde pour gagner du temps” précise Sandra Espaze, superviseure pour l’ISPF. Les agents recenseurs seront reconnaissables par leur tenue de couleur noire et leur carte d’identification.

Fiable à 99,9% -pour calculer le nombre de personnes vivant en Polynésie depuis plus d’un an-, cette enquête doit permettre aussi d’éclairer les décisions futures des responsables politiques. “C’est ce qui va permettre aux communes de pouvoir équiper les écoles, mettre en place de nouvelles classes, des infrastructures pour les personnes âgées etc. Mieux le recensement se passe et plus les communes auront des moyens pour fonctionner, donc c’est utile à tout le monde” explique la cheffe de mission pour l’INSEE.

En 2017, date du dernier recensement, la Polynésie comptait 275 918 habitants. Les premiers résultats de la nouvelle enquête sont attendus pour décembre 2022.

infos coronavirus