dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Rapport de la CTC : la santé, un secteur fragilisé en Polynésie

Publié le

Dans un rapport relatif à la politique de santé publique du Pays de 2014 à 2018, la chambre territoriale des comptes (CTC) note que le Centre Hospitalier du Taaone est engorgé alors que les hôpitaux périphériques enregistrent des taux d’occupation très faible. Les dépenses de santé, elles, explosent et continuent d’augmenter.

Publié le 11/09/2019 à 15:38 - Mise à jour le 11/09/2019 à 16:50
Lecture 2 minutes

Dans un rapport relatif à la politique de santé publique du Pays de 2014 à 2018, la chambre territoriale des comptes (CTC) note que le Centre Hospitalier du Taaone est engorgé alors que les hôpitaux périphériques enregistrent des taux d’occupation très faible. Les dépenses de santé, elles, explosent et continuent d’augmenter.

Dans son dernier rapport d’observations définitives, la CTC rappelle tout d’abord les spécificités de santé publique en Polynésie. Dans ce territoire aussi vaste que l’Europe, la population polynésienne présente une forte prévalence de maladies liées au surpoids.

L’analyse porte sur l’exercice 2014 à 2018 et fait un constat peu reluisant avec de grandes disparités et des services qui tournent au ralenti voire mal.

Avec 275 praticiens, l’offre de santé est souvent décrite comme hypertrophiée autour du CHPF alors que la direction de la santé dispose, elle, de 135 médecins et sages-femmes répartis sur l’ensemble du territoire.

Une crise de la répartition médicale qui impacte fortement l’organisation de la filière dans laquelle le CHPF se retrouve en première ligne. Dans son obligation de répondre à l’ensemble des besoins de santé, l’hôpital du Taaone pourrait se retrouver rapidement saturé et ne répondrait plus au cœur de sa mission qui consiste au traitement de la phase aiguë des hospitalisations.

Une organisation et une coordination mal gérées selon la CTC qui contribuent à un niveau de dépenses de santé élevé. En 2015, elles s’élevaient à 79,4 milliards de Fcfp et seraient en augmentation constante de l’ordre de 3% par an.

Enfin, si la stratégie du schéma d’orientation sanitaire 2016-2021 est positive, la CTC indique que celle-ci est, fin 2018, à mi-parcours, insuffisamment avancées et préconise une évaluation de la part du Pays. La chambre territoriale des comptes conclut : “La réforme du système de santé publique et son financement relèvent d’une impérieuse nécessité et doivent être mis en œuvre sans plus tarder”.

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

Une grande enquête santé sur les maladies non transmissibles...

Une grande enquête santé 2019-2020 démarre la semaine prochaine dans l’ensemble des archipels de la Polynésie. Edouard Suhas, chargé de recherche à l'institut Louis Malardé, et le docteur Allal Louazani, responsable du bureau des maladies non transmissibles à l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), étaient nos invités pour en parler :