mardi 19 janvier 2021
A VOIR

|

Raphaëlle Agogué : « La Polynésie, une découverte magnifique »

Publié le

Publié le 23/04/2015 à 7:46 - Mise à jour le 23/04/2015 à 7:46
Lecture 2 minutes

Comment vous êtes-vous lancée dans l’aventure du film Au large d’une vie ?
« J’ai été contactée par une directrice de casting parisienne que je connaissais et qui avait déjà travaillé avec Claire (Schwob, la réalisatrice, NDLR). Elle nous a mises en contact. Claire m’a envoyé le scénario, nous avons « skyper » quelques fois et comme j’ai apprécié et l’histoire et la réalisatrice, je me suis lancée dans cette belle aventure ! »

La Polynésie, ça a été une découverte pour vous ?
« C’était la première fois que je me rendais en Polynésie. Ça a été pour moi une découverte magnifique, tant pour les paysages que sur le plan humain. »

A-t-il fallu adapter votre manière de jouer ?
« Non. Nous avons fait pas mal de répétitions en amont du tournage et nous avons beaucoup échangé avec Claire et les autres acteurs. C’était très intéressant et ça nous a permis de chercher des choses ensemble. D’ailleurs, il y a eu des modifications importantes du scénario par rapport a la version initiale. Et ça nous a aussi donné l’occasion d’apprendre à nous connaitre avant de débuter le tournage. C’est plus confortable. »

Vous êtes vous sentie concernée par le thème de l’attachement à la terre ?
« Dans une certaine mesure. Moi aussi j’ai du quitté mon « pays » dans le sud de la France pour être actrice à Paris. Mais je suis très attachée à mes racines et j’y retourne souvent, car pour moi c’est seulement 3 heures de train ! »

Vous êtes actrice de profession. Qu’avez-vous pensé de nos acteurs locaux, souvent nouveaux dans le métier ?
« J’ai été très touchée par leur volonté de bien faire et d’apprendre, leur motivation par rapport à cette opportunité de tourner. Tout en naturel et en simplicité. De très bons partenaires de jeu, bienveillants et chaleureux. »

Comment avez-vous réagi à l’annonce de la présentation du film à Cannes ?
« Ça m’a fait très plaisir de l’apprendre et ça me donne encore plus envie de découvrir le film ! J’espère que l’accueil sera bon. »

Propos recueillis par Manon Kemounbaye

infos coronavirus