mardi 18 janvier 2022
A VOIR

|

Rangiroa : les travaux de l’église de Tiputa achevés, le lieu de culte dédicacé

Publié le

À Tiputa sur l'île de Rangiroa aux Tuamotu, les travaux de rénovation de l'église Maria No te Hau sont achevés. Pour consacrer le lieu, une cérémonie de dédicace a lieu ce dimanche.

Publié le 28/11/2021 à 11:41 - Mise à jour le 28/11/2021 à 14:29
Lecture 2 minutes

À Tiputa sur l'île de Rangiroa aux Tuamotu, les travaux de rénovation de l'église Maria No te Hau sont achevés. Pour consacrer le lieu, une cérémonie de dédicace a lieu ce dimanche.

L’église Maria No te Hau de Tiputa fête cette année ses 100 ans. Après d’importants travaux de rénovation, le lieu va de nouveau pouvoir accueillir les croyants.

Ce dimanche, l’église a été dédicacée. “La dédicace c’est une célébration qui permet de consacrer une église. Consacrer une église ça veut dire manifester officiellement que ce lieu est un lieu qui est mis à part pour le Seigneur, pour Dieu, pour nous. Ça veut dire que ce n’est pas un lieu de concerts, ce n’est pas un lieu de meeting de quelque association, ce n’est pas un musée. C’est un lieu de rassemblement du peuple chrétien. L’église est dédicacée. C’est-à-dire que ça fonction est d’être mise à part du monde profane pour être un lieu de rencontre avec Dieu à travers la prière, à travers le culte, explique depuis Papeete Monseigneur Cottenceau. La dédicace se fait lorsque l’église est ouverte au culte. (…) Quand il y a eu des travaux important et notamment quand l’autel a été refait à neuf comme c’est le cas, alors on fait une dédicace.”

Lire aussi – Rangiroa : l’église Maria No Te Hau de Tiputa en rénovation

Comment se déroule cette cérémonie de dédicace ? “Les gestes de la dédicace, il y en a plusieurs. C’est une célébration qui met en oeuvre beaucoup de symboles. Il y a d’abord la procession jusqu’à la porte d’entrée. La porte est fermée. L’évêque va prendre la clef, la remettre au pasteur de la paroisse qui va ouvrir solennellement la porte de l’Eglise. Et le peuple de Dieu, derrière l’évêque, va rentrer dans l’Eglise. Ensuite il va y avoir la bénédiction avec l’eau bénite, des gens qui sont rassemblés et des murs (…) Ensuite il y a une proclamation solennelle de la parole de Dieu. Ensuite il y aura la prière des litanies, on se tourne vers tous ceux qui nous ont précédé (…) Et il va y avoir un geste tout à fait particulier. C’est la dépose de reliques. Ce sont des restes des martyrs qui vont être déposés au pied de l’autel (…) Après la dépose des reliques, il y a la prière de consécration et le geste d’onction (…) Ensuite il y aura l’encens. On va encenser la pierre d’autel et ou va encenser le peuple de Dieu rassemblé (…) Après on allume toutes les bougies, les cierges, les lumières, pour appeler le Christ qui est lumière du monde. Et après la messe continue.”

D’autres églises ont été dédicacées en Polynésie. Monseigneur Cottenceau a par exemple participé à la dédicace de celle de Avatoru, toujours aux Tuamotu.

infos coronavirus