jeudi 29 juillet 2021
A VOIR

|

Rangiroa : Airbnb et clientèle locale pour faire redémarrer le tourisme

Publié le

Direction Rangiroa à la rencontre de Taianui qui a décidé de se tourner vers le Airbnb et compte sur la clientèle locale pour continuer à faire fonctionner son activité.

Publié le 11/12/2020 à 8:31 - Mise à jour le 11/12/2020 à 8:31
Lecture < 1 min.

Direction Rangiroa à la rencontre de Taianui qui a décidé de se tourner vers le Airbnb et compte sur la clientèle locale pour continuer à faire fonctionner son activité.


Dans le village de Tiputa à Rangiroa, Taianui habite côté lagon. Un endroit idyllique qu’il a voulu faire découvrir aux voyageurs. Passionnés par le tourisme, lui et ses parents ont ouvert de petites structures destinées à la location à l’année : “le tourisme ça m’a toujours intéressé. J’avais cet envie de partager, parler avec la clientèle… À l’époque, on louait aux professeurs et les professeurs préféraient louer de l’autre côté, dans l’autre village à Avatoru.”

Depuis la crise de la Covid-19, tout a changé : la clientèle s’est faite rare et Taianui a donc dû se réadapter. Ainsi, est-il passé, comme beaucoup, à la location Airbnb, plus rentable selon lui : “aujourd’hui je me rends compte qu’avec Airbnb, on gagne mieux que les locations avec les professeurs. C’est plus facile aussi à gérer : tu es là, mais tu ne t’occupes pas trop des clients, tu es juste là pour présenter les prestations : lagon bleu, excursions… Et eux, ils font leur vie. Ils se réveillent à n’importe quelle heure le matin pour prendre leur café, tout est préparé le matin, et ils viennent, ils s’assoient et déjeunent.”

On le sait bien, la crise sanitaire que nous vivons a eu d’énormes répercussions sur le tourisme en Polynésie. Et force est de constater que des solutions existent. Taianui comme tous les acteurs du tourisme, compte sur la clientèle locale pour faire tourner sa petite structure.

infos coronavirus