samedi 20 juillet 2019
A VOIR

|

Ramassage scolaire : une mère dénonce les agissements d’un chauffeur de bus

Publié le

Publié le 26/01/2018 à 14:42 - Mise à jour le 26/01/2018 à 14:42
Lecture 2 minutes

L’inquiétude a laissé place à la colère chez Laurence, maman d’une collégienne de Punaauia. Ce mardi, sa fille a été laissée en bord de route, à Paea soit plus de cinq kilomètres de chez elle, par le bus scolaire. Un incident qui intervient la semaine où le ministre de l’équipement Luc Faatau indiquait qu’il souhaitait améliorer les transports en commun et notamment le comportement du personnel.

Laurence, la maman, explique :

« Ma fille de 11 ans et demi, scolarisée au collège de Punaauia, a demandé à être arrêtée la station Mobil. Mais elle a omis de dire celle de Punaauia. Le chauffeur la laisse à la station de Paea. Quand ma fille s’en est rendue compte, elle en a fait part au chauffeur. »

Problème : cette dernière décide de continuer sa route. Elle incite la jeune fille à attendre un autre bus pour rentrer chez elle et la laisse en bord de route. Une situation que la maman ne comprend pas.

« Elle ne s’est pas souciée de savoir si elle avait un téléphone pour me joindre, si elle avait de l’argent. Tout cela a cinq kilomètres de chez elle… »

Après plusieurs minutes d’attente en bord de route, une personne qui connaît la collégienne la voit au bord de la route et décide de la ramener chez elle. Un soulagement pour Laurence. Mais le lendemain, un autre incident intervient. Laurence détaille :

« Jeudi, ma fille a repris le bus avec le même chauffeur. Elle a été pointée du doigt par le chauffeur et traité d’idiote. J’ai récupéré une enfant en larmes et humiliée. »

Le lendemain, la collégienne a eu peur de retourner au collège. Un conseiller de vie scolaire a dû la rassurer pour qu’elle puisse retourner en classe.

Laurence, encore sous le choc, compte porter plainte et espère que de telles situations ne se reproduiront plus, envers sa fille ou envers d’autres enfants.

Contactée, la société de transport TCCO a assuré que le chauffeur serait convoqué par sa direction afin de donner sa version des faits. Pour avoir laissé un enfant sans surveillance, la salariée risque le licenciement.

Rédaction web avec Tamara Sentis et Mata Ihorai

Laurence, la maman

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Baby Shark version polynésienne

https://www.facebook.com/399255963871718/videos/408281769787870/ Une vidéo publiée jeudi sur Facebook fait le buzz. Des élèves musiciens de Pao pao à Moorea,...

Agression du 14 juillet : le témoignage de la...

La mâchoire fracturée, plusieurs points de suture et 30 jours d'ITT pour l'homme agressé par un ancien légionnaire le 14 juillet à Papeete. L'histoire avait fait le tour des réseaux sociaux, publiée par Steve Hamblin. Nous avons retrouvé la victime. Il raconte :

Te Aito 2019 : les 1055 compétiteurs s’affronteront...

Charley Maitere, membre du comité d’organisation de la Te Aito 2019, était invité en plateau afin de nous parler de la compétition à venir et des dispositifs mis en place autour de ces 2 jours de compétition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X