mercredi 5 octobre 2022
A VOIR

|

Raiatea : mise en situation d’évacuation à Uturoa

Publié le

Les agents du port autonome de Uturoa ont dû à faire face à un départ de feu dans un local de la gare maritime situé à l’étage d’un bâtiment. Un exercice grandeur nature : les pompiers des trois communes de l’île ont mutualisé leurs moyens pour porter assistance aux personnes en danger et venir à bout du sinistre.

Publié le 14/08/2022 à 11:56 - Mise à jour le 14/08/2022 à 11:57
Lecture 2 minutes

Les agents du port autonome de Uturoa ont dû à faire face à un départ de feu dans un local de la gare maritime situé à l’étage d’un bâtiment. Un exercice grandeur nature : les pompiers des trois communes de l’île ont mutualisé leurs moyens pour porter assistance aux personnes en danger et venir à bout du sinistre.

11h : l’alarme incendie de la gare maritime retentit, un feu s’est déclaré à l’étage du bâtiment. De suite, les agents du port autonome interviennent sur les lieux et commencent à évacuer les occupants et commerçants de la place en attendant l’arrivée des pompiers. Les trois casernes de l’île ont mutualisé leurs forces pour gérer la situation.

Pour Oswakd Maker, responsable de sécurité du port autonome, ce type d’exercice est l’occasion d’évaluer la coordination des opérations : “C’est une affaire de coordination des moyens. Le port autonome, seul, ne peut pas. C’est pour cela qu’on fait appel aux services de secours, c’est vraiment un exercice conjoint. C’est une nécessité, et en plus c’est réglementaire pour ces établissements publics”.

(Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision)

A l’étage, un homme est à terre, mais sera évacué rapidement. Le feu progresse et oblige les pompiers à enfiler les équipements appropriés, avant de se lancer. La population est surprise du dispositif mis en place, mais la gare maritime est un lieu très fréquenté, surtout lors des arrivés de paquebots. La sécurité est primordiale : “Je sais que ça peut gêner les locataires, on doit évacuer les restaurants. Mais le jour où ça va arriver, par expérience, je sais que tout le monde va s’affoler. Ils auront besoin de personnes en uniforme pour les guider”.

Lire aussi : Les sapeurs-pompiers du fenua sont arrivés en métropole

Pour les responsables, travailler en condition réelle, permet de déceler les moindres difficultés qui mettraient un frein à l’opération. Chef de corps des pompiers d’Uturoa, Alain Vahio, peut ainsi percevoir les points d’amélioration : “Avec les problématiques qu’on va mettre en place, ça va nous permettre de nous améliorer. Quand on est formateur, on sait qu’il y a des points positifs, et toujours des points à améliorer”.

En moins d’une heure, l’incendie était maîtrisé. Pas de pertes humaines à déplorer : l’opération est une réussite. La gare maritime peut enfin retrouver la quiétude de ses beaux jours.

infos coronavirus