mercredi 22 septembre 2021
A VOIR

|

Raiatea : le lycée des îles Sous-le-Vent accueillera le 1er campus connecté

Publié le

Depuis mardi à Raiatea, le lycée des îles Sous-le-Vent fête ses 60 ans. L’occasion pour les invités de découvrir l’évolution de l'établissement, ainsi que les nouveaux aménagements. Parmi les grands changements attendus, l’ouverture prochaine du premier campus scolaire de l’Université de la Polynésie française, au sein même de l’établissement.

Publié le 19/05/2021 à 16:06 - Mise à jour le 19/05/2021 à 16:07
Lecture < 1 min.

Depuis mardi à Raiatea, le lycée des îles Sous-le-Vent fête ses 60 ans. L’occasion pour les invités de découvrir l’évolution de l'établissement, ainsi que les nouveaux aménagements. Parmi les grands changements attendus, l’ouverture prochaine du premier campus scolaire de l’Université de la Polynésie française, au sein même de l’établissement.

Il est clair qu’en 60 ans, beaucoup de choses ont changé au lycée des îles Sous-le-Vent de Uturoa. Les documents de l’époque présentés aux visiteurs l’attestent. Il fut un temps où les notations se faisaient sur 120 points en français ou encore 60 en maths. Et il fallait avoir le certificat pour passer en 6e.

“Après, les appréciations n’ont pas trop changé, c’est toujours les mêmes : travail irrégulier, avertissement… ça, ça n’a pas changé du tout”, rigole David Jordan, un ancien élève devenu directeur d’école.

Depuis, l’établissement s’est diversifié. Plusieurs salles de classe ont été restructurées, d’autres reconditionnées et dans 3 mois à peine, le lycée va connaître un nouveau changement et pas des moindres : l’ouverture du premier campus connecté.

“On va avoir cinq campus connectés. Le premier ouvre à Raiatea en août, ensuite l’année prochaine on a Nuku Hiva, Rangiroa, Teva i Uta et Tubuai, indique Morgane Leroux, adjointe à la direction générale des services de l’Université de la Polynésie française. Dans un premier temps, une vingtaine d’élèves n’auront pas à se déplacer pour faire leur première année de licence au sein du campus connecté. Ils auront une carte d’étudiant, accès à l’ensemble des services, des cours, la bibliothèque et tout l’accompagnement qu’on peut offrir sur le campus en matière d’actions sociales, d’insertion et d’orientation.”

Nouvelle ère, nouvelles technologies… Les futurs universitaires de Raiatea auront à disposition des outils de travail à la pointe. Car “on a tout misé sur ce confort numérique, le confort aussi physique avec une salle bien équipée, avec du mobilier dynamique, précise Humberto Duarte, directeur adjoint de la direction des systèmes d’information (DSI) de l’UPF. Mais en même temps, on va employer la puissance de la fibre pour se connecter et pour pouvoir travailler avec des outils rapides.”

Rédigé par

infos coronavirus