vendredi 27 novembre 2020
A VOIR

|

Raiatea :  » il faut qu’on arrive à avoir une île sacrée qui ne soit pas tachée de tout ce sang »

Publié le

Publié le 03/07/2015 à 15:21 - Mise à jour le 03/07/2015 à 15:21
Lecture < 1 min.

Deux homicides et une agression ont eu lieu en l’espace de quelques heures le week-end dernier à Raiatea : une femme est décédée à la suite des coups infligés par son mari à la suite d’une soirée arrosée au Komo, le cadavre d’un homme d’une soixantaine d’années a été découvert et une sexagénaire a été victime d’une agression sexuelle après l’intrusion d’un homme dans sa maison.

Les habitants de Raiatea sont toujours sous le choc suite à l’extrême violence de ces actes. L’association Team Kanahau et Vahine Orama ont protesté vendredi après midi contre ces excès de barbarie qui sèment l’île dans la terreur et la psychose.

« On parle d’île sacrée, mais il faut qu’on arrive à avoir une île sacrée qui ne soit pas tachée de tout ce sang » témoigne une habitante. La brigade municipale tente toujours de rechercher l’homme qui a agressé sexuellement la sexagénaire le week-end dernier. La maire de Uturoa, Sylviane Terooatea, tente pourtant de rassurer :  » On redouble d’efforts pour assurer la sécurité de tous. Rassurez-vous ! Mais soyez tout de même vigilants chez vous. Ne laissez pas les enfants tous seuls, la nuit fermez les portes comme il faut, ne restez pas seule en ce moment . Mais rassurez vous, on est là et on va redoubler d’efforts » explique-t-elle au micro de TNTV.

Rédaction web

infos coronavirus