vendredi 24 septembre 2021
A VOIR

|

Raiatea : Ekana Teriinoho est décédé

Publié le

Ekana Teriinoho, un des piliers de la culture tahitienne de Raiatea s’en est allé ce lundi, des suites d’une longue maladie. Enseignant à la retraite, il a voué sa vie à la promotion de la culture. Aujourd’hui, c’est toute une population qui est en deuil.

Publié le 22/02/2021 à 13:53 - Mise à jour le 22/02/2021 à 16:55
Lecture < 1 min.

Ekana Teriinoho, un des piliers de la culture tahitienne de Raiatea s’en est allé ce lundi, des suites d’une longue maladie. Enseignant à la retraite, il a voué sa vie à la promotion de la culture. Aujourd’hui, c’est toute une population qui est en deuil.

Ekana Teriinoho est décédé ce lundi matin à l’âge de 72 ans. Chef du groupe Tamarii Uturoa, qu’il avait fondé avec son épouse Finette, il a voué sa vie à la promotion de la culture. Aujourd’hui Raiatea pleure son aito. “Pour mener l’équipe il était bien, formidable. S’il était fâché, on voyait tout de suite qu’il était fâché. Mais jamais il ne grondait publiquement quelqu’un, un musicien par exemple qui n’a pas bien fait son travail. Jamais, c’est toujours en douceur. C’était une personne aimable, et dans la culture, il sait y faire”, se souvient Noéline Ihorai, amie de Ekana.

Membre du conseil municipal durant 2 mandats sous l’égide de Sylviane Terooatea, Ekana Teriinoho était le référent des événements culturels communaux… Pour Sylviane Terooatea il était “l’homme de culture de l’équipe communale et de Uturoa, et de son groupe. C’est une personne très respectueuse, très serviable, qui a bien servi la population. Nous avons appris son départ et c’est une bibliothèque qui s’en va aujourd’hui.”

Meneur de groupe, orateur hors pair, excellent musicien, il aura formé plusieurs générations à la pratique d’instruments de musique… Il aura même sillonné les 4 coins du monde pour promouvoir la culture. “Je garde beaucoup de souvenirs, confie Julio Paraue, musicien. J’ai beaucoup évolué auprès de papi Ekana. Il nous a beaucoup appris et aujourd’hui tout ce qu’il nous a appris, on va le transmettre.”

La veillée aura lieu ce lundi soir à 19 heures. L’inhumation au cimetière de Vaitaporo mardi à 10 heures.

Rédigé par

infos coronavirus