Raiatea : clap de fin pour les points d’apport volontaire

Publié le

Les points d’apport volontaire vont bientôt disparaitre à Raiatea en raison de la multiplication des dépotoirs sauvages et du non-respect du tri sélectif par certains usagers de l’île. Une décision qui interroge les habitants qui s’inquiètent des conséquences sur l’environnement.

Publié le 08/04/2023 à 16:20 - Mise à jour le 08/04/2023 à 16:20

Les points d’apport volontaire vont bientôt disparaitre à Raiatea en raison de la multiplication des dépotoirs sauvages et du non-respect du tri sélectif par certains usagers de l’île. Une décision qui interroge les habitants qui s’inquiètent des conséquences sur l’environnement.

Les petits cabanons verts situés en bord de route appartiendront bientôt au passé. Dans un communiqué, la communauté de communes Hava’i a en effet annoncé le retrait, à compter du 1er mai, de tous les points d’apport volontaire de l’île.

En cause : la prolifération des dépotoirs sauvages à proximité de ces structures mais aussi un tri sélectif qui laisse souvent à désirer. Si une partie des administrés disent comprendre cette décision, d’autres, en revanche, s’interrogent.

« Où va-t-on aller jeter nos déchets ? C’est la question », explique une habitante. « Moi, je suis d’accord », dit une autre, « au bord de la route, tout le monde ne respecte pas. Ils en mettent partout et n’importe quoi ».

– PUBLICITE –

Une collecte en porte-à-porte

Dans son communiqué, la communauté de communes Hava’i se veut toutefois rassurante : les recyclables, à condition qu’ils soient rincés, compactés, triés et déposés dans des poubelles personnelles, sans sac, seront collectés en porte-à-porte, au même titre que les ordures ménagères classiques.

Certains habitants restent tout de même sceptiques. Ils estiment que cette solution ne règlera pas la situation et que le retrait des points d’apport volontaire risque, au contraire, de favoriser les dépôts sauvages.

« Les gens ne vont plus savoir où mettre les déchets », s’inquiète ainsi un habitant, « ils vont les mettre n’importe où ».

Des points d’apport volontaire avaient déjà été supprimés dans certains quartiers de l’île, ceux où les autorités ont constaté le plus d’incivisme. Au 1er mai, ils auront donc tous disparu.

Dernières news